Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

11 Gestes qui trahissent une personne timide avant même qu’elle ne parle

Les gens n’aiment pas faire preuve de faiblesse, alors dans les moments difficiles, nous cherchons à dissimuler notre incertitude et à montrer aux autres que nous maîtrisons la situation et que nous sommes totalement à l’aise. Et il faut être particulièrement vigilant, car derrière les mots exprimés, le langage corporel peut trahir nos vrais sentiments.

Sympa a aujourd’hui dressé pour toi une liste qui sera utile à tous ceux qui veulent apprendre à décoder la gestuelle de leur interlocuteur ou qui souhaitent cesser d’avoir l’air timide.

1. Avoir le dos voûté

Une mauvaise posture est non seulement nocive pour la santé, mais en dit également long sur le caractère d’une personne. Les gens qui manquent de confiance en eux ont envie de paraître invisibles, et ont donc souvent tendance à se voûter lorsqu’ils sont dans une situation stressante.

Une étude menée par des chercheurs de l’université d’État de l’Ohio a mis en évidence que les individus à qui l’on demandait de s’asseoir bien droit évaluaient mieux leurs capacités, tandis que ceux qui restaient voûtés étaient plus sensibles aux émotions négatives et avaient une faible estime de soi.

2. Croiser les bras et les jambes

Les bras croisés forment une barrière grâce à laquelle la personne cherche à se séparer du monde extérieur, en protégeant inconsciemment ses organes vitaux : les poumons et le cœur. Ce geste permet à la fois de se rassurer en évacuant le stress grâce à l’auto-étreinte et d’exprimer une défense active de nos frontières. Dans tous les cas, les postures fermées indiquent clairement que la personne est mal à l’aise.

Croiser les jambes est une manière plus subtile de manifester son inconfort, car en règle générale, on fait peu attention au bas du corps de son interlocuteur. Cependant, cette posture peut malgré tout indiquer que la personne se trouve dans une situation de malaise.

3. Balancer un pied

Plus une partie du corps est éloignée du cerveau, moins nous la contrôlons. Nous maîtrisons bien nos mimiques et nous pouvons même les modifier en fonction des situations, mais on se concentre très rarement sur les mouvements de nos jambes. Or, balancer un pied n’est autre qu’un moyen pour notre cerveau de compenser une forte tension.

4. S’agiter

Dans un moment d’excitation intense, le cerveau nous envoie le signal “Calme-moi !” Et les mains “répondent” immédiatement à cette demande. Des gestes ordinaires, comme le fait de tripoter un objet, de toucher ses vêtements, ses bijoux ou ses cheveux, sont tout simplement des comportements apaisants qui aident à se sentir de nouveau à l’aise.

5. Cacher ses mains dans ses poches

Dans certaines cultures, garder les mains dans les poches est considéré comme impoli. Mais, même si on laisse de côté l’étiquette, cette posture traduit le plus souvent l’isolement, la réserve et peut faire penser que l’interlocuteur nous cache des choses.

6. Dissimuler sa bouche avec une main ou un doigt

Mettre sa main devant la bouche est un geste souvent utilisé par les enfants, lorsqu’ils se rendent compte qu’ils en ont un peu trop dit. En grandissant, nous maîtrisons mieux le langage corporel, mais nous conservons tout de même ce geste, bien que sous une forme un peu différente. Lorsqu’une personne a peur ou ne souhaite pas dire ce qu’elle pense, notre subconscient commande au cerveau de retenir les mots, et c’est ainsi que nos doigts se retrouvent devant nos lèvres.

7. Toucher en permanence les différentes parties de son corps

Se caresser la nuque, toucher son front ou ses cheveux, ou encore se gratter, sont des gestes que l’on exécute inconsciemment pour éliminer une tension. Ils indiquent que la personne est gênée, a des doutes ou ne se sent pas en sécurité.

8. Être assis sur le bord du siège

Les personnes anxieuses se sentent petites et sans défense, et le monde qui les entoure leur semble hostile et mauvais. S’installer sur le bord d’une chaise peut traduire une raideur et une contrainte, la personne cherchant à paraître invisible et à occuper le moins de place possible.

9. S’éclaircir la voix avant de parler

Pour essayer de camoufler le fait que l’on porte sa main à sa bouche, des gens peuvent faire semblant de toussoter avant de parler. Ce geste peut avoir une autre explication : en fait, chez la personne en train de subir un stress, la fréquence cardiaque augmente, les glandes sudoripares s’activent, la salivation diminue et la toux aide alors à humidifier une gorge sèche.

10. Faire semblant de sourire

Le sourire peut être une réaction de défense servant à dissimuler un trouble. On peut reconnaître un faux sourire par son excès, lorsque les coins de la bouche sont trop élevés et que les muscles autour des yeux restent immobiles.

11. Garder longtemps la même posture

En cas de menace, le corps déclenche une des trois réactions de défense : frapper, prendre la fuite ou s’immobiliser. Le plus souvent, une personne qui manque de confiance en soi ne peut pas affronter ouvertement son adversaire et ne parvient pas toujours à s’enfuir. Par conséquent, si elle stresse, elle est saisie de stupeur et attend que la situation désagréable prenne fin.

Alors, as-tu déjà remarqué ces attitudes chez tes interlocuteurs ? Et toi, fais-tu attention à ta propre gestuelle et à celle des autres ? N’hésite pas à nous faire part de ton expérience dans les commentaires !

Partager cet article