Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

7 raisons qui expliquent pourquoi les hommes épousent certaines femmes et pas d’autres

2-35
24k

Tout le monde a été, au moins une fois dans sa vie, témoin d’une situation où, après une longue relation, un couple s’est séparé, puis l’homme a fait une demande en mariage “à la première venue”. Un tel comportement surprend, et on se demande parfois pourquoi une femme n’arrive pas à obtenir l’anneau tant souhaité même après plusieurs années de relations, alors qu’une autre se marie le lendemain d’une rencontre...

Chez Sympa, nous avons essayé de comprendre la logique masculine et de répondre à la question qui tourmente plusieurs générations de femmes du monde entier.

Il n’y a pas de femme idéale. Le plus important est d’être à côté de son homme au bon moment !

Une opinion a été publiée sur l’un des réseaux sociaux, selon laquelle les hommes se marient non pas quand ils rencontrent “l’amour de leur vie”, mais quand ils sont prêts à créer une famille. Une utilisatrice de Twitter a été intéressée par cette théorie, et a demandé à des hommes de donner leur point de vue. Presque l’unanimité a avoué avoir eu une relation qu’ils regrettaient d’avoir terminée, mais cela ne les a pas empêchés de se marier quand une candidate appropriée au rôle d’épouse est apparue.

Il existe une autre situation populaire qui pousse à se marier : si la femme que l’homme essayait de séduire s’est mariée à un autre prétendant. Dans un cas pareil, les chances deviennent nulles, et si la solitude devient insupportable, le pauvre jeune homme choisi une des options disponibles. On peut en conclure que les hommes n’attendent pas de rencontrer “la seule et unique”, et la demande en mariage est obtenue par celle qui sera au bon moment à coté d’un homme prêt à se marier.

Selon les scientifiques, le meilleur âge pour créer une famille est entre 28 et 32 ans. Après cette marge, les chances qu’un homme veuille se marier commencent à tomber, et après 42 ans, elles sont presque nulles.

2. Une famille ne peut pas être fondée avec seulement de l’attirance physique

Des études ont démontré que les couples les plus heureux sont ceux dans lesquels les femmes sont plus attirantes que leur compagnon. Mais comme l’a indiqué John T. Molloy dans son livre Pourquoi les hommes épousent certaines femmes et pas d’autres, il est important que le physique de l’élue ne soit pas vulgaire. John a demandé à plus de 3 500 hommes de décrire leur fiancée, et seuls 20% ont utilisé des adjectifs relatifs à l’apparence (“luxueuse”, “attirante ”, “sexy”). Les autres décrivaient le caractère et la personnalité. Les hommes ont noté que les femmes soignées les attiraient plus, et que le physique ne devait pas être provocant. L’opinion la plus populaire était la suivante : la femme doit toujours être assez présentable pour que son homme n’ait pas honte de se montrer à ses côtés.

3. Les avis des amis et des parents peuvent influencer la décision

Même si les hommes semblent très indépendants, d’une manière ou d’une autre, l’avis de leurs proches influence leur choix. Ainsi, les amis jouent un rôle important lors de votre connaissance, et leur opinion peut accélérer la relation. Quant à l’approbation des parents, elle peut être décisive concernant la demande en mariage. Faut-il mentionner qu’il n’est pas rare que l’image d’une belle-fille idéale dans les pensées des parents ne coïncide pas avec la femme que leur fils ramène à la maison ?

4. L’homme est certain que la femme est déjà satisfaite

Pour être plus précis, il s’agit des femmes qui font semblant que tout va bien et qui ne veulent pas se marier. Si c’est vraiment le cas alors tout va bien, mais dans le cas contraire, l’élu ne devinera jamais ce qu’on attend de lui : les hommes “lisent mal entre les lignes”, mais font très vite des conclusions. Par conséquent, lorsque, à un moment donné, la patience de la jeune fille touche à sa fin, elle fait ses valises et quitte son conjoint. L’homme, quant à lui, après avoir analysé la situation et rencontré une autre femme qui n’a pas peur de lui dire la vérité et de clarifier leur relation, lui fera sa demande, pour que la nouvelle élue ne le quitte pas comme l’a fait la précédente.

Les psychologues affirment que les couples qui n’ont pas eu de conflits au début de leur relation n’ont aucun avenir, et qu’il faut donc arrêter d’avoir peur de dire toute la vérité. Ce sont les femmes qui préfèrent garder leurs désirs pour elles et qui, en fin de compte, restent sans anneau de fiançailles. 73% des futures épouses ont révélé avoir longuement “fait pression” sur leur homme et insisté sur le mariage, et n’ont pas attendu que leur partenaire leur fasse la demande par lui-même.

5. Le concubinage réduit les chances de se marier de deux fois

Les psychologues préviennent les femmes qu’elles devraient faire plus attention à l’idée de vivre ensemble avant le mariage. La plupart des hommes font leur demande après 22 mois de relation : plus tard, les chances commencent à diminuer de 20%, puis après 3 ans, de 50%. Après 7 ans de relation, les chances que vous vous marriez sont nulles.

N’oubliez pas non plus la différence de perception : les femmes pensent que la vie commune est le premier pas vers le mariage, mais l’homme, au contraire, “oublie” le besoin d’officialiser la relation et croit qu’ils sont “déjà une famille”.

6. La femme est “confortable” pour quelque temps, mais pas pour toute la vie !

Il arrive aussi que l’homme veuille se marier, mais seulement quand il atteindra certains buts : il obtiendra une promotion au travail, il achètera un appartement, une maison, etc. Il ne veut pas rester seul sur ce chemin difficile qui le mènera à ses objectifs, et cherche donc une femme qui le soutiendra temporairement.

Une femme “confortable”, c’est une femme sans exigences élevées et toujours prête à faire des concessions : elle ne convient pas à la vie dont il rêve. Elle ne provoque pas d’excitation, de désir de se tester soi-même, et de telles femmes “utiles” ne provoquent pas la même addiction que certaines femmes fatales. Et si un homme réussi et atteint un certain succès, il souhaite rester en forme : pour ça, il a besoin de celle qui pourra le stimuler et le défier, en l’obligeant à atteindre de plus hauts objectifs, que ce soit pour lui-même, ou pour elle.

7. Toutes les relations ne doivent pas obligatoirement mener à un mariage

Depuis leur plus tendre enfance, les filles se sont habituées à l’idée que tout garçon ayant une attention particulière devienne automatiquement leur “époux”. Souvent, les proches font des blagues à ce sujet et demandent quand aura lieu le mariage, mais chaque année, cette question devient de plus en plus sérieuse. Et les jeunes filles grandissent avec la certitude, que si la relation est longue, alors il ne peut y avoir qu’un seul résultat : la création d’une famille. Mais les hommes ont rarement le même stéréotype, et c’est pourquoi il y a un manque de compréhension entre les deux sexes.

Bien évidemment, il est possible d’essayer de retenir une personne, mais tu devras alors vivre en sachant qu’il se force à être à tes côtés. Il est difficile pour un homme de renoncer à son but, et s’il est confiant dans son choix, il est peu probable qu’il essaye de gagner du temps ou qu’il évite les conversations sérieuses. Il n’existe pas de célibataires convaincus (n’est-ce pas, George Clooney ?) : il existe des femmes que les hommes ne veulent pas épouser, mais ils n’osent pas le dire à haute voix.

Peut-être que tu as ta propre vision des choses, et que dans ton entourage les hommes ont fait (ou pas) des demandes en mariage pour d’autres raisons ? Dis-nous ce que tu en penses dans les commentaires !

2-35
24k