Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

10 Animaux hybrides qui sont apparus grâce au croisement génétique fantastique et aux expériences scientifiques (Spoiler : certains résultats sont douteux)

31--
957

Il y a des animaux hybrides qu’on voit apparaître dans la nature par accident. Parfois, ce sont les scientifiques qui sélectionnent de nouvelles races. On doit dire que certains résultats de leurs expériences laissent à désirer. Par exemple, l’apparition des abeilles agressives qui ne laissent personne récupérer le miel qu’elles ont fabriqué.

Chez Sympa, nous voudrions bien voir un Chausie (le chat hybride) ou caresser un chacalaïka. Nous avons trouvé trop triste l’histoire de Georges le solitaire, que tu trouveras dans le bonus.

10. Canidé hybride issu d’un croisement entre le Husky et le loup

Ce cliché a été pris par le photographe Sergey Kolyaskin lors de l’expédition au nord de l’Oural. Il a tout de suite remarqué les yeux insolites de l’animal hybride. Mais on dit que les chiens-loups ont du mal à vivre en harmonie avec les humains à cause de leur puissant instinct de loup.

Les scientifiques cherchent encore à produire de telles races mixtes génétiquement plus stables et mieux adaptées. On a déjà réussi à augmenter les performances physiques du chien-loup de Saarloos originaire des Pays-Bas et du Kunming Dog originaire de Chine. Ces hybrides effectuent une variété de tâches, comme faciliter la vie de déficients visuels. Et en Chine, ils travaillent aux côtés des pompiers pour rechercher les personnes disparues.

9. Grolar (pizzly, prizzly ou nanulak)

Il est le résultat de l’hybridation entre un ours blanc et un ours brun. Les premiers bébés hybrides sont nés au XIXe siècle dans un zoo allemand à Halle. Ce phénomène est très rare dans la nature (à ce jour, on ne connaît que 2 ou 3 cas d’une telle hybridation), parce que les deux espèces vivent sur les territoires différents.

Les scientifiques ont constaté que ces derniers temps, le réchauffement climatique et la fonte des glaciers poussent l’ours blanc à s’éloigner de la côte. On attend donc l’apparition de plus de jolis grolars au pelage gris et beige.

8. Renard domestiqué

Le renard docile au pelage clair est apparu suite à une série d’expériences lancées en 1959. L’équipe de scientifiques a passé plusieurs années à sélectionner des renards communs ayant la réponse la plus positive aux humains afin d’étudier le processus de domestication d’animaux sauvages.

On a fini par obtenir une population de renards à l’apparence et au comportement modifiés : les animaux sont capables d’obéir à des ordres donnés par l’Homme, mais leur pelage a changé et la robe pie est apparue.

7. Zébroïde

C’est un équidé hybride issu d’un zèbre et d’un autre équidé (cheval, âne ou poney) sélectionné uniquement à des fins pratiques. Les zébroïdes forts et endurants aidaient souvent à transporter des marchandises. En plus, la piqûre de la mouche tsé-tsé ne représente aucun danger pour ces animaux. On a constaté l’amélioration de leur capacité d’entraînement par rapport aux individus sauvages de la même espèce.

Cependant, on n’a pas réussi à domestiquer les zébroïdes dans le vrai sens du terme : ces hybrides ont gardé quelques traits de leur caractère indépendant et de le comportement plus agressif que celui des chevaux.

6. Liligre

Ce félin hybride est le résultat du croisement d’une ligresse avec un lion. Le premier bébé liligre est né en 2012 au zoo de Novosibirsk de la mère ligre nommée Zita et du père lion Sam. On a appelé cette petite femelle Kiara.

D’autres naissances de liligres ont aussi été couronnées de succès dans divers zoos du monde. Le zoo privé de Wynnewood, dans l’état de l’Oklahoma, aux États-Unis a accueilli deux bébés liligres. En 2019, on a appris l’existence du mâle de liligre nommé Blag dont les parents vivaient dans le zoo ambulant “Liger”.

5. Chausie

Cette race mixte est issue d’un croisement d’un Abyssin domestique et d’un Chaus sauvage (appelé aussi chat des marais ou chat de jungle). L’hybridation devait amener à la création d’un chat à l’apparence et à la santé de félin sauvage, mais avec un caractère d’animal domestique.

Les chausies sont finalement devenus proches de leur propriétaire, mais ils ont gardé quelques traits de caractère de félins sauvages.

4. Shalaika

Cette race a été développée spécialement pour la compagnie aérienne russe “Aeroflot”. Dans les années 70 du siècle dernier, l’équipe canine a croisé des chacals dorés turkmènes avec des laïkas nenets. Comme les demi-sang chiens étaient difficiles à former, on a décidé par la suite de reproduire des hybrides avec la présence réduite de chacals.

Ces hybrides sont connus sous plusieurs noms : le quarteron (du latin quarta — “quatrième”, un quart des gènes de ces chiens provient de chacals), le chacalaïka et le chien Sulimov (du nom de l’un des créateurs de la race). Ce n’est qu’en 2018 que la race a été reconnue par la Fédération cynologique internationale et a reçu le nom officiel Shalaika.

Klim Sulimov, le savant qui s’occupait du processus de sélection pour le service de sécurité d’Aeroflot a dit : “En résultat de l’hybridation, on a eu d’excellents chiens renifleurs qui pouvaient travailler à des températures de −70 °C jusqu’à + 40 °C”.

3. Red Parrot

Ce poisson d’aquarium est un hybride entre plusieurs espèces de cichlidés reproduit et sélectionné en laboratoire. Il doit son nom à la couleur vive de ses écailles. Le comportement des Perroquets cichlidés est généralement paisible et peu agressif, c’est pourquoi ce sont les débutants en aquariophilie qui en achètent le plus souvent.

Malheureusement, cet hybride a dû payer de la santé pour sa beauté : il souffre souvent de problèmes d’organes internes. Il a du mal à se nourrir à cause de la forme de sa bouche en “bec”.

2. Abeille africanisée

Au milieu du XXe siècle, le gouvernement brésilien a décidé de développer les abeilles du pays afin d’augmenter leur productivité et résistance à la canicule. Les entomologistes et généticiens ont croisé des reines de la sous-espèce africaine avec des abeilles européennes qui vivaient au Brésil. On a obtenu les hybrides de grande taille avec un comportement très agressif.

À cause de la négligence des scientifiques, les reines de ces abeilles métisses se sont échappées du centre de recherches et ont commencé à se croiser avec des bourdons domestiques donnant lieu à une colonisation rapide du continent. L’agressivité des abeilles africanisées les rend très dangereuses. Ces monstres poursuivent tous ceux qui osent s’approcher de leur essaim. En 1967, des abeilles tueuses ont attaqué les habitants de la baie à Rio de Janeiro. Leurs nombreuses piqûres ont provoqué la mort de plus de 150 personnes, sans parler des innombrables animaux domestiques.

1. Chabin

C’est un hybride entre un bélier et une chèvre. Le processus d’une telle hybridation s’avère sans succès dans la plupart des cas. Le fait est que ces deux espèces sont trop différentes et ne disposent pas du même nombre de chromosomes.

Aujourd’hui, on nomme cet hybride chabin, mouèvre, mouchèvre ou musmon. Les animaux adultes sont assez grands et ont le corps poilu de mouton. Mais ils muent tous les printemps comme les chèvres.

Bonus : Georges le solitaire

Le mâle de la tortue géante vivait sur les îles Galápagos et était le dernier représentant connu de l’espèce Chelonoidis abingdonii. Georges a été trouvé sur l’île Pinta en 1972. Puis, il a été transféré à la station de recherche, où les chercheurs ont tenté pendant plusieurs décennies de le faire se reproduire avec d’autres sous-espèces de tortues géantes. Malheureusement, tous les efforts ont été inutiles.

Les scientifiques ont fait un test génétique sur 2000 tortues géantes et ont découvert une femelle de la famille similaire à Georges. On a eu de l’espoir, on pensait déjà que le génotype de Georges serait enfin conservé dans sa progéniture. Cependant, aucun des œufs pondus ne s’est révélé fertile.

Georges est mort sans laisser de descendance en 2012. L’écrivain Henry Nicholls s’est inspiré de cette histoire triste et a écrit le livre Lonesome George: The Life and Loves of a Conservation Icon.

As-tu déjà vu des animaux hybrides vraiment insolites ? Est-ce que l’hybridation et sélection artificielles de nouvelles races te semblent éthiques ? N’hésite pas à nous donner ton avis et à nous faire part de ton expérience dans les commentaires ci-dessous !

31--
957