15 Histoires avec un tournant inattendu à la fin

Histoires
Il y a 1 mois

La vie est parfois pleine de surprises. Il arrive que l'on lise une histoire et que l'on sache exactement comment elle doit se terminer, parce que l'on a soi-même vécu une situation similaire et que l'on en a entendu parler des centaines de fois. Mais la vie prend un tournant inattendu et l'histoire se déroule selon un scénario complètement différent, que l'on n'aurait pas pu imaginer.

  • J'ai découvert que mon mari était sur un site de rencontre (j'ai vu les onglets de ces sites sur son ordinateur). J'ai décidé de ne pas faire de scandale, mais de faire quelque chose de différent. J'ai créé une page avec des photos d'autres personnes, la correspondance a commencé. J'ai découvert qu'il est divorcé depuis longtemps, que son ex (c'est-à-dire moi) l'a lui-même quitté, qu'il est tout à fait positif, sans mauvaises habitudes (ha-ha), qu'il rêve de créer sa famille heureuse…
    Mon mari m'a écrit qu'il ne peut pas m'inviter chez lui, car il vit dans un appartement en colocation (bon, oui, rien que nous avons un appartement à deux chambres), mais il était prêt à me rendre visite à n'importe quel moment. Je l'ai donc invité à la soirée hors de la ville. Le soir, mon mari m'a dit qu'il était appelé d'urgence au travail, et il est parti. Eh bien, je suis restée silencieuse. Il est parti. Il est arrivé à cinq heures du matin, fou de rage. Il a mis deux heures pour aller et autant pour revenir, il a payé 150 euros de taxi. Et une valise toute prête l'attendait à la maison. Nous divorçons. C'est tout. © Podslouchano Pro / VK
  • C'était le soir, la nuit tombait, on a frappé furieusement à la porte. J'ai regardé par le judas, c'était mon voisin. J'ai ouvert la porte et il m'a dit : "N'allez pas jeter les ordures, il y a un serpent là-dedans !". Naturellement, mon mari et moi avons pris des torches et sommes allés voir le serpent (crétinisme et courage). Quelque chose de long et de rayé est sorti de la poubelle. Il se courbait et, en même temps, il mangeait bruyamment, grondant de plaisir.
    Nous nous sommes rapprochés : le serpent était duveteux. J'ai fini par sortir un chat de la poubelle. Il sentait tellement mauvais que j'ai failli vomir, mais il portait un collier avec une étiquette sur laquelle figurait un numéro de téléphone. J'ai appelé les propriétaires de l'animal. Il s'est avéré qu'ils vivaient dans la rue voisine. Je leur ai apporté ce miracle odorant. "Zut ! Cela fait une semaine que nous le cherchons et il fouille les décharges ! Viens ici, mon petit…" La propriétaire est partie laver le chat. Son mari nous a remerciés. C'est ainsi que nous avons attrapé le "serpent". © mamouth / Pikabu
  • J'ai eu une mention au bac, j'ai étudié dans une bonne université, j'ai déménagé dans la capitale, où j'ai commencé à subvenir à mes besoins grâce à un bon emploi, où je suis régulièrement promue et félicitée chaque année. Il y a quelques années, j'ai ouvert ma propre entreprise, grâce à laquelle j'ai pu subvenir aux besoins de ma famille, restée au village. Je leur envoie régulièrement de l'argent pour qu'ils ne se privent de rien. Mais je ne suis pas encore devenue aussi cool que la fille de Louise, l'amie de ma mère. C'est qu'à 28 ans, elle a divorcé trois fois et élève seule ses deux enfants. Et je n'ai même pas de petit ami… © Caramel / VK
  • Cette jeune fille a été l'une de mes premières patientes. Elle était sur la liste d'attente pour une greffe d'intestin. Nous l'avons interrogée sur tous les détails de sa santé : de quoi elle avait été malade, quand, si elle avait des maladies chroniques, etc. Elle a répondu qu'elle n'avait jamais été malade et qu'en général, elle était la personne la plus saine du monde. Enfin, nous avons demandé : "Prenez-vous régulièrement des médicaments ?" et la patiente a répondu : "Oh, ce n'est rien : je prends des médicaments contre le lupus." © absencefollows / Reddit
  • Ma belle-mère a décidé de planter des pommes de terre. Elle a loué un terrain à 115 kilomètres de la ville, 25 hectares. J'ai dit que je n'y participerais pas. Nous sommes venus sur place : moi pour prendre des bains de soleil, mon mari et ma belle-mère pour labourer.
    Nous y sommes allés tout l'été. Il était temps de déterrer tout ça. Nous nous sommes levés à quatre heures du matin, nous sommes arrivés sur le site, et là, tout a été déterré. On nous a volé les pommes de terre. Ma belle-mère a encaissé la perte stoïquement. Elle a pleuré la récolte, a poussé un petit soupir. La seule chose qui révélait sa contrariété était un tic nerveux. L'année suivante, lorsqu'une amie a proposé de louer à nouveau ce terrain, ma belle-mère a dit : "Oh non ! Cela n'en vaut pas la peine. Nous ne mangeons qu'un sac de pommes de terre par hiver !" © Zharkushy / Pikabu
  • Ma femme attendait notre bébé. Vers minuit, alors que je rentrais du travail en voiture, elle m'a appelé en sanglotant au téléphone : "Mon amour, je suis désolée !". J'ai eu la tête qui tournait, j'ai tout juste eu le temps d'appuyer sur le frein. Je me suis arrêté, j'ai repris mon souffle et je lui ai demandé ce qui s'était passé. Elle m'a répondu : "Je n'ai pas pu le faire moi-même, j'ai dû subir une césarienne.". Oh, pour l'amour de Dieu, j'ai presque cassé le téléphone pendant ces dix secondes. Notre bébé va bien. © pikachuka82 / Pikabu
  • J'ai un jour changé ma façon d'aborder l'argent et grâce à cela, j'ai remboursé un prêt de 4000 euros. Pour commencer, j'ai écrit mon salaire (800 euros à l'époque) en gros caractères et, en bas de la colonne, mes dépenses des trois mois précédents. J'ai résumé les dépenses par groupes pour voir où allait la plus grande partie de l'argent. Une bonne partie de l'argent a été consacrée à la nourriture — environ 400 euros. Environ 100 à 150 euros ont été consacrés aux soins personnels, et le même montant aux dépenses mensuelles et aux services publics.
    J'ai établi un budget repas à base de poulet. J'ai arrêté de dépenser chaque mois pour la manucure et les faux cils. J'ai changé mon tarif de téléphone pour un tarif moins cher. J'ai appris le calendrier des réductions à la station-service. J'ai vendu des choses inutiles en ligne — des vêtements et des petits articles ménagers. J'ai estimé qu'il était possible de louer l'une des pièces de mon appartement de deux pièces. Enfin, j'ai fait le pas le plus important et le plus productif : j'ai appelé ma mère et lui ai demandé 4000 euros pour rembourser le prêt. © KON.KON / Pikabu
  • Une amie m'a demandé de l'aider à organiser son mariage. Je lui ai tout de suite dit que son futur mari était un fils à maman et que sa belle-mère ne cesserait de mettre des bâtons dans les roues du couple. Mais la mariée croyait que dès qu'elle dirait oui, le marié se transformerait en un mari parfait. Le mariage a eu lieu.
    Quelques mois plus tard, le couple est parti en voyage de noces. Une connaissance avait des contacts permettant de passer en classe supérieure pour le voyage en avion. Les jeunes mariés sont arrivés à l'aéroport, où la belle-mère de mon amie les attendait déjà. Le mari a dit que lui et sa mère voyageraient en classe affaires, et mon amie en classe économique. Puis, il a fait part de ses projets pour l'hôtel : lui et sa mère seraient dans une suite pour les jeunes, et sa femme dans une chambre bon marché avec un lit simple. Leur mariage a duré six mois. © RottweilerBridesmaid / Reddit
  • Lorsque j'étudiais à l'université, un de mes camarades d'études s'est cassé la jambe. Il était originaire de l'autre ville et sa famille habitait loin. Avec quelques autres personnes, nous sommes allés lui rendre visite, et j'ai apporté les choses indispensables dans un hôpital : des pantoufles, plusieurs paires de sous-vêtements et un pyjama ample avec des fermoirs sur le côté, facile à enfiler par-dessus un plâtre, de la crème, du talc pour bébé, un peigne, du dentifrice, plusieurs tasses et tout le reste. J'étais souvent hospitalisée, je sais donc ce dont on a généralement besoin.
    Ensuite, je lui rendais visite environ une fois par semaine pour lui apporter des livres et des friandises, récupérer du linge et lui donner des objets que ses amis lui avaient transmis. C'était sur mon chemin vers la maison de maman — pourquoi pas ? Après sa sortie de l'hôpital, il a acheté un énorme bouquet de roses, est venu me voir et m'a dit :
    "Écoute, tu es une fille merveilleuse et je te suis très reconnaissant, mais je ne peux pas te rendre la pareille. Paul t'aime beaucoup, c'est mon meilleur ami et je ne peux pas lui faire ça. Je suis désolé." Je suis restée confuse. Paul, qui ne m'a jamais rien dit d'autre que "Bonjour" et "Comment as-tu réussi à résoudre tel ou tel problème ?", se tenait à côté, rouge et avec les yeux d'un chien battu. Et ce type avec un bouquet de fleurs.© LazurnoeDno / Pikabu
  • Mon mari est parti à une fête d'entreprise. À minuit, je me suis préparée à aller me coucher et j'ai appelé pour lui demander s'il arriverait bientôt. Il m'a répondu qu'il viendrait dans une demi-heure. Je me suis donc couchée et je me suis endormie. Je me suis réveillée deux heures plus tard et mon mari n'était pas au lit. J'ai appelé, pas de réponse. J'ai regardé ma tablette et je me suis rendormie.
    Je me suis réveillée à quatre heures du matin. Mon mari n'était pas au lit. Je l'ai appelé, il n'a pas répondu. Je me suis réveillée à six heures du matin, même chose. J'ai fini par me lever à huit heures. Je suis allée à la cuisine, j'ai allumé la machine à café et j'ai recommencé à appeler mon mari. Et puis une voix derrière moi : "Fais-moi aussi un café.". J'ai eu tellement peur ! Il s'est avéré que mon mari était effectivement rentré dans une demi-heure, comme il l'avait dit, et s'est endormi dans l'autre pièce pour ne pas me réveiller. Il n'a pas répondu au téléphone parce qu'il avait coupé le son et il ne s'est réveillé qu'avec le bruit de la machine à café. © Histoires de vie / VK
  • Notre prof de chimie était méchante. Et elle adorait les fleurs en pot. Si quelqu'un touchait accidentellement une fleur, les choses tournaient mal. Quoi qu'il en soit, quelques années après avoir terminé l'école, je l'ai rencontrée dans un magasin de plantes où elle travaillait comme vendeuse. Et elle souriait aux gens ! Moi y compris. C'était un choc. © berenica20 / Pikabu
  • Il y a quelques années, j'ai loué un appartement au quatrième étage d'un immeuble de cinq étages. Mon chat et moi y vivions seuls. Un jour, à l'heure du déjeuner, nous avons eu une petite mésaventure dans la cuisine. J'ai mis de l'eau sur la cuisinière et je suis entrée dans la pièce. Le chat était assis à côté de moi et soudain, j'ai entendu un bruit provenant de la cuisine. J'ai pris mon courage et, avec le chat effrayé, nous sommes allés voir ce qui s'était passé. Je suis entrée dans la cuisine et j'ai vu qu'un pigeon était assis dans l'évier ! Il était tombé de la hotte aspirante. Il était assis là, picorant les miettes de l'assiette, et il ne se souciait pas de ce qui s'était passé ! © Podslouchano / VK
  • La mère de mon amie a épousé un chauffeur de poids-lourd. L'homme était plutôt sympathique, il la traitait bien et s'occupait d'elle sur le plan financier. Le mariage était heureux, mais environ un an plus tard, elle a reçu un appel de trois femmes de régions différentes lui annonçant qu'elles étaient également ses épouses ! La jeune mariée n'a pas pu le supporter. Toutes ces femmes ont simultanément demandé le divorce. © orbitaldragon / Reddit
  • Cette femme enceinte est arrivée à l'hôpital en provenance de la campagne. Calme, obéissante. Après avoir fait l'anamnèse et rempli les documents, il était temps de passer aux procédures d'hygiène. Les accoucheuses aidaient les femmes enceintes à effectuer certaines manipulations, comme le rasage, si le ventre était gros, lourd, etc. Cette femme enceinte a reçu un rasoir et du savon et on lui a demandé :
    — Voulez-vous vous raser vous-même ou voulez-vous qu'on vous aide ?
    Elle a répondu nonchalamment :
    — Je me rase toute seule et s'est retirée dans la salle de bains.
    Nous nous sommes inquiétés lorsqu'un temps étrangement long s'est écoulé. On a frappé, et quand elle est sortie, il s'est avéré que la jeune fille s'était rasé tous les cheveux de la tête ! Elle s'était rasé le crâne ! Sans même demander la raison. © Récits médicaux / VK
  • Une femme d'une trentaine d'années a loué un appartement à mon oncle. La veille, il venait de terminer les travaux de rénovation : il avait installé une nouvelle cuisine pour quelques milliers de dollars et refait le sol. La dame a emménagé. Au début, elle payait régulièrement, mais au bout de quatre mois, elle a cessé de communiquer et de transférer de l'argent. Mon oncle lui a d'abord envoyé une lettre lui demandant de rembourser la dette, elle n'a pas répondu. Il l'a appelée, elle n'a pas décroché le téléphone. Il a écrit une autre lettre — en vain.
    Finalement, mon oncle s'est rendu à l'appartement, a frappé à la porte pendant environ cinq minutes — pas de réponse. Il a décidé d'ouvrir la porte avec sa propre clé, car il était évident que la dame n'habitait plus là. Il a ouvert la porte et cette femme était là ! Lorsqu'elle l'a vu, elle s'est mise à crier ! Mon oncle s'est excusé et est parti. Elle l'a finalement poursuivi en justice et lui a réclamé des indemnités pour effraction et harcèlement. Le tribunal a condamné mon oncle à payer plus de 10 000 dollars, mais nous avons eu du mal à la faire partir. Elle a laissé l'appartement dans un grand désordre. © Unknown author / Reddit

Parfois, les gens se comportent de telle manière que l’on commence à se rendre compte que tout le monde ne fait pas preuve de logique. Mais il est d’autant plus intéressant d’observer la vie de ces personnes qu’il est extrêmement difficile de prévoir leurs actions.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes