Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Selon une étude, le manque de sommeil pourrait conduire notre cerveau à s’autodétruire

L’insomnie est un trouble chronique chez certains individus. Le stress, les activités quotidiennes et un rythme de vie effréné peuvent rendre difficile l’endormissement le soir. Or, rester éveillé trop longtemps peut être mauvais pour la santé !

Sympa souhaite te présenter une étude qui pourrait te faire reconsidérer ton rythme de sommeil !

Le sommeil nous aide à libérer les toxines

Le sommeil régénère notre système immunitaire, notre système respiratoire et nos niveaux d’énergie, permettant à notre cerveau de traiter les informations qu’il a emmagasinées pendant la journée, ainsi que de réguler notre tension artérielle et notre rythme cardiaque. Mais il élimine aussi les toxines de l’activité neuronale que nous avons pendant la journée. Lorsque nous restons éveillés ou que nous n’avons pas assez d’heures de sommeil, notre corps transforme ces toxines en une sorte de réserve de carburant.

Brûler le carburant du cerveau

À court terme, l’utilisation de ces toxines peut être bénéfique pour la santé de notre cerveau puisque toute cette énergie est exploitée en faisant une sorte de nettoyage. Mais à long terme, dans le cas des personnes qui souffrent d’apnée du sommeil ou d’insomnie chronique, l’utilisation de toutes les réserves de leur cerveau pourrait affecter leurs fonctions et dégénérer cet organe vital.

Une étude menée sur les souris

L’équipe de neuroscientifiques de Michele Bellesi, à l’Université Polytechnique des Marches, en Italie, a mené des recherches sur des souris divisées en différents groupes : les souris du premier groupe pouvaient dormir aussi longtemps qu’elles le voulaient pendant la journée ; celles du second étaient forcées à dormir moins de huit heures ; et celles du troisième devaient rester éveillées pendant cinq jours de suite. Les chercheurs ont observé des changements dans le cerveau des rongeurs.

Les cellules de nettoyage

Les astrocytes sont responsables de la fonction autonettoyante du cerveau, et ils sont également présents chez la souris. En observant l’activité de ces cellules, les chercheurs ont pu obtenir les résultats suivants : à la fin de l’expérience, le cerveau des souris qui avaient dormi suffisamment longtemps avait une activité de 6%, celui du deuxième groupe de 8%, et celui du troisième groupe, après cinq jours, de 13,5%. Cela signifie que moins on dort, plus nos cellules se “nettoient” en profondeur.

Le cerveau pourrait se “dévorer”

Chez les souris, ce processus consiste pratiquement à “consommer” les synapses ; or, le même effet peut se produire chez les humains, afin d’éliminer ce qui ne fonctionne pas. Cependant, le fait de passer plusieurs nuits de suite sans dormir pourrait faire “surchauffer” cette fonction, comme si le cerveau se “dévorait” lui-même, nous rendant enclins à des maladies dégénératives comme la maladie d’Alzheimer, ou contribuant à la démence à long terme.

Conseils pour un meilleur sommeil

Il existe différentes méthodes qui peuvent t’aider à t’endormir si tu es parfois sujet à l’insomnie. Toutefois, si ton problème est persistant, nous te recommandons de consulter un spécialiste.

  • Pratiquer la méditation

  • Ajuster l’atmosphère de la chambre afin qu’elle soit plus confortable (température, aération, etc.)

  • Faire de l’activité physique

  • Limiter l’usage des appareils électroniques

  • Aller au lit tous les jours à la même heure

  • Réduire la consommation de caféine

  • S’exposer de façon modérée à la lumière du soleil

Crois-tu que ce phénomène se produit également dans le cerveau humain ? Quelles techniques t’aident à améliorer la qualité de ton sommeil ? Donne-nous ton avis et tes conseils dans les commentaires !

Illustré par Oleg Guta pour Sympa