Sympa
Sympa

10 Erreurs en cuisine que nous répétons sans cesse au fil des années

Nous passons tous de temps à autre à la cuisine pour préparer à manger. À moins que tu ne sois un cuisinier professionnel ou que tu n’aies une passion pour la cuisine en tant que hobby, tu fais probablement les choses comme tu en as l’habitude. Parfois en faisant les mêmes erreurs encore et encore.

Chez Sympa, ce n’est pas tout le monde qui se sent dans une relation idéale avec la cuisine. Nous continuons donc à chercher à savoir quelles sont les erreurs qui mènent à l’échec.

Nous faisons bouillir le boulgour

La céréale en vogue fabriquée à partir de blé transformé a déjà été traitée à l’eau bouillante — c’est l’une des étapes de sa production. C’est pourquoi, il ne faut pas faire bouillir le boulgour, mais plutôt verser de l’eau bouillante dessus et le laisser infuser sous un couvercle pendant environ une demi-heure. C’est encore plus facile, et tu ne te retrouveras pas avec de la bouillie, mais avec un plat d’accompagnement ou une base de salade parfaits.

Nous n’asséchons pas les pommes de terre pour purée

Pour éviter que la purée ne soit trop liquide, égoutte les pommes de terre bouillies et mets la casserole sur le feu quelques minutes de plus pour les sécher. Lorsque toute l’humidité restante s’est évaporée, tu peux passer à la préparation. Une bonne purée crémeuse est également parfaite sans lait — il suffit de bien écraser les pommes de terre et d’y ajouter un gros morceau de beurre mou. Si tu préfères que ta purée soit plus liquide, il faut penser à chauffer le lait avant de l’ajouter aux pommes de terre pour que la purée ne devienne pas grise et collante.

Nous cuisons les légumes à l’eau pour les veloutés

Pour rendre le velouté savoureux, fais rôtir les légumes ou fais les dorer légèrement un par un dans de l’huile végétale avant de passer à la cuisson. Si tu les mets à bouillir directement, leur goût sera moins riche et moins savoureux. Il n’est même pas nécessaire d’ajouter du bouillon au velouté fait à partir de légumes rôtis ou grillés — de l’eau suffira.

Nous ne savons pas doser la farine

Ceux qui cuisinent beaucoup connaissent la formule magique : “fouetter, remplir, balayer”, pour mesurer la quantité de farine. Si tu n’utilises pas de balance mais que tu mesures avec des tasses et des verres, ne te contente pas de verser la farine dans un bol, à moins que tu ne veuilles des préparations plus lourdes et plus denses. La farine dans le sac devient compacte et perd de l’air. Fouette-la à l’aide d’une fourchette, remplis ton bol doseur et balaies l’excédent à l’aide du dos d’un couteau.

Nous nous dépêchons avec les fruits dans les gâteaux

Même une simple pâtisserie comme le gâteau aux fruits a ses secrets. Si tu veux un gâteau aéré, verse d’abord un peu de la pâte et mets ensuite tes fruits. Si tu fais le contraire, la garniture ne se répandra pas uniformément et tous les fruits se retrouveront au fond.

Nous faisons dorer les oignons sans sel

Tout le monde n’aime pas l’odeur des oignons frits. Pour l’éviter et cuire plus rapidement le produit, il faut le saler dès que tu le mets dans la poêle. De cette façon, tes oignons seront également plus croustillants.

Nous ajoutons aux pâtes une sauce inappropriée

Les Italiens n’ont pas créé autant de types de pâtes pour rien. Chacune d’entre elles est parfaite pour un mode de cuisson particulier. Par exemple, les torsades en forme de spirale sont utilisés dans les salades. Quant aux pâtes à la sauce bolognaise, elles ne sont même pas servies avec des spaghettis mais avec tagliatelles.

Nous faisons cuire dans l’huile d’olive

L’huile d’olive extra vierge semble être le produit parfait, savoureux et sain. Mais il ne convient pas pour la friture car il fume lorsqu’il est chauffé et altère le goût des aliments.

Nous faisons griller le bacon sans farine

En saupoudrant légèrement le bacon de farine pendant la friture, on obtient des tranches dorées et croustillantes qui n’éclaboussent pas non plus la graisse sur la poêle.

Nous déchiquetons la viande hachée dans une poêle à l’aide d’une spatule

Pour éviter de rester au-dessus de la poêle avec une spatule tout en déchiquetant la viande hachée, prends un presse-purée et presse la viande plusieurs fois avec. Les morceaux sont ainsi plus petits et de taille égale, de sorte que la garniture ou la sauce a une consistance homogène.

Et toi, connais-tu l’astuce de cuisine dont tout le monde dira : “Génial ! Pourquoi je ne l’ai pas appris plus tôt ?”

Sympa/Conseils/10 Erreurs en cuisine que nous répétons sans cesse au fil des années
Partager cet article