Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

15+ Histoires de succès étonnantes auxquelles même le baron de Münchhausen aurait eu du mal à croire

Ce sont le plus souvent les personnes actives et optimistes qui atteignent un certain succès, et la plupart des histoires que tu retrouveras dans cette sélection en sont la meilleure des preuves. Par exemple, l’un des internautes n’a pas perdu son temps et a feuilleté un journal éducatif après être arrivé plus tôt à un entretien d’embauche et a obtenu le poste. Un autre, a jeté un œil sur internet à la recherche d’un logement et, contre toute attente, a trouvé la meilleure option possible.

À l’aide de ces histoires, la rédaction de Sympa espère vraiment te remonter le moral et te rappeler par la même occasion, qu’il ne faut jamais baisser les bras, car une chance incroyable peut apparaître là, où tu t’y attends le moins.

  • En Norvège, selon la loi, tous les étrangers ont droit à un interprète gratuit lors de communications officielles avec les autorités locales. Une fois, l’un des bureaux de traduction m’a contacté et m’a proposé de travailler de temps en temps comme interprète. Je n’avais pas d’expérience, mon norvégien était loin d’être parfait, mais on m’a assuré que je m’en sortirais très bien. Et j’ai accepté. De plus, il y a deux semaines, on m’a proposé de travailler comme traducteur dans le service de neurologie d’un hôpital. J’étais extrêmement nerveux, je lisais divers articles sur la neurologie dans chacune des deux langues, mais le patient ne s’est finalement jamais présenté. En fin de compte, j’ai reçu 1260 couronnes (environ 120 euros) pour deux heures de travail : une heure pour le trajet et une heure pour la traduction qui n’a jamais eu lieu : je n’ai fait que rester assis pendant quelque temps dans le hall d’entrée. C’était l’argent le plus facile de ma vie. © pikabu.in.Norway / Pikabu
  • Ma petite-amie et moi avons très longtemps loué un studio. Avec le temps, nous avons accumulé beaucoup d’affaires, avons adopté un chat, et avons finalement commencé à nous sentir à l’étroit. Je suis allé chercher des annonces sur internet, mais je ne m’attendais pas vraiment à trouver quoi que ce soit : j’étais certain que je ne ferai que parcourir une liste d’appartements trop chers et que je fermerai finalement la page. Mais la toute première annonce s’est avérée être un T3 tout neuf, avec tous les appareils ménagers nécessaires et pour, en plus, un excellent prix. J’ai immédiatement composé le numéro indiqué :
    — Bonjour, dans quel quartier se trouve l’appartement ?
    — Dans tel et tel quartier, à côté de la gare.
    — Oh, super, je vis dans cette même rue. Et quel est le numéro de l’immeuble ?
    — 32.
    Bref, cet appartement s’est avéré être au-dessus du nôtre. Je suis monté, j’ai jeté un œil, le logement s’est avéré parfait, et ma petite-amie et moi avons déménagé le soir-même. Quant à notre ancien appartement, c’est notre voisin d’en face qui l’a loué et qui y a installé son père âgé. © AlphaPro / Pikabu

  • Un jour, j’ai vu sur le stand de cosmétiques Chanel une annonce qui disait : “Demandez à la conseillère en vente comment obtenir un cadeau”. J’ai posé la question et j’ai obtenu gratuitement une trousse de maquillage pleine d’échantillons. Il s’est avéré que j’étais la seule à avoir lu cette annonce en plusieurs semaines. © Анастасия Панжина / Facebook

  • Ma famille et moi nous sommes rendus dans une friperie. Là-bas, un type m’a vendu des jouets vieux de 25 ou 30 ans pour seulement 2 dollars. J’ai fait quelques recherches sur internet, et il s’est avéré que l’ours vert Erin de 1997 coûte aux enchères 3 000 dollars et que l’âne sorti en 2000 — justement celui que j’avais — coûtait 100 dollars. On dirait qu’une puissance supérieure et la chance me souriaient. © m1tzklune / Reddit

“Mon ami nettoyait son bureau et a accidentellement trouvé un certificat de 50 dollars”

  • À 12 ans, j’ai convaincu ma mère de m’inscrire à des cours d’escrime. J’ai fréquenté ces leçons pendant un mois, puis on m’a envoyé participer à un tournoi. Vu qu’il n’y avait aucun autre enfant de mon âge, on m’a envoyé dans le groupe des adultes où certaines personnes faisaient de l’escrime depuis plus de 30 ans. Et j’ai occupé la deuxième place ! Mon style était si peu développé et frénétique, et je me souciais si peu de ma défense que je prenais presque tous les escrimeurs expérimentés par surprise. J’ai bien évidemment reçu la médaille d’or du groupe des enfants par défaut, mais c’est la médaille d’argent parmi les adultes qui me rend réellement fier de moi. © Addison Taylor Rich / Quora

  • Ma voiture est tombée en panne sur une autoroute en plein milieu des Appalaches, à 32 kilomètres de la ville la plus proche. En plus, il s’est avéré qu’il n’y avait pas de réseau. Cependant, la toute première voiture que j’ai apperçue sur cette autoroute s’est avérée être celle de mon grand-père qui habitait à trois heures de là. En fait, il avait, par pur hasard, décidé de se rendre en montagne ce même week-end. Seulement cinq minutes se sont écoulées entre l’instant où ma voiture est tombée en panne et celui où mon grand-père m’a récupéré. © joshebgaming / Reddit

  • Un jour, notre groupe d’étudiants s’est rendu dans un café pour déjeuner. J’ai été le premier à monter sur le porche d’entrée et, à ce même instant, devant moi, un bloc de glace d’environ 100 kilos s’est effondré du toit, à 50 centimètres de moi. Ça avait même éraflé mon gant. Nous sommes tous restés muets pendant environ 30 secondes. © AntonBelyayev1 / Twitter
  • Mon mari et moi cherchions un appartement. Nous nous apprêtions à prendre une hypothèque et notre budget était donc assez serré, sans compter que nous voulions vivre dans un quartier agréable. Nous avons fait le tour d’un énorme nombre d’appartements, mais n’avons finalement rien trouvé de convenable. À l’époque, j’étais enceinte et nous avions donc peu de temps : nous devions coûte que coûte arrêter notre choix sur l’un des logements disponibles. Un jour, nous sommes allés regarder un appartement, et il s’est avéré être une véritable déception : dans un petit T1, vivait une famille avec quatre enfants qui se promenaient sans couches et cinq chats qui n’avaient probablement pas de litière, car une terrible odeur d’urine régnait dans tout l’appartement. Une fois sortis dehors, nous avons soudain rencontré un homme qui passait à côté : “Vous cherchez un appartement ? Je vis dans l’immeuble voisin”, nous a-t-il dit. Il s’est avéré que l’appartement de nos rêves se trouvait à portée de main : il était au deuxième étage, avec une énorme cuisine et un prix qui nous convenait pile-poil. En plus, à la place des 33 mètres carrés escomptés, cet appartement en faisait carrément 41 ! Le propriétaire n’a demandé aucune caution et nous a directement donné les clés. La banque a tout vérifié en une semaine. Cela fait un an que nous y vivons : tout est parfait et nos voisins sont merveilleux. © AllohoChe / Pikabu

  • Souvent, durant les anniversaires, l’argent est offert dans des enveloppes. J’ai décidé de faire preuve de créativité et de l’offrir dans un “sac à rire” : il s’agit d’un petit sac qui rit lorsqu’on appuie dessus. J’ai souhaité du bonheur et de la joie au héros du jour, puis j’ai laissé sous-entendre que le sac n’était pas vide. Tout s’est bien passé et l’idée a plu à tout le monde. Un an plus tard, la personne à qui j’avais offert ce cadeau m’a appelé en s’exclamant : “Je voulais remplacer les piles dans ton sac et j’ai découvert qu’il y avait de l’argent à l’intérieur. J’en avais justement besoin, merci !”. © “Подслушано” / Ideer

  • Je postulais pour un emploi dans un domaine que je connaissais peu mais où le salaire était deux fois plus élevé que celui que je gagnais à l’époque. Comme je suis arrivé à l’entretien beaucoup trop tôt, par ennui, je me suis mis à lire les magazines thématiques qui se trouvaient dans le vestibule. L’un des articles portait sur les dix principaux risques de cette industrie. Durant l’entretien, tout se passait plus ou moins bien, mais je ne pouvais pas me vanter d’avoir beaucoup d’expérience dans le domaine. À la toute fin, on m’a demandé : “Quels problèmes, à votre avis, pouvons-nous rencontrer dans notre secteur ?” J’ai failli tomber de ma chaise d’excitation et je me suis empressé de leur raconter tout ce que je venais d’apprendre grâce à l’article. Les employeurs étaient impressionnés. J’ai obtenu cet emploi et en 10 ans de travail dans cette compagnie, j’ai fait une assez bonne carrière. © TheDude77 / Reddit

  • Vendredi, mon beau-père faisait le ménage chez lui et nous a offert son vieux jean parce qu’il convenait parfaitement à mon mari. À la seconde où je l’ai vu, je me suis dit : “Eh bah, dis donc !” Avec l’aide des internautes, je suis arrivée à découvrir son prix. Il s’agissait en fait du modèle Levis 501s sorti en 1933. Vingt-quatre heures plus tard, j’ai vendu le jean pour presque 20 000 dollars. © greeperfi / Reddit

  • Maman était mère célibataire et dépensait essentiellement l’argent pour ses propres besoins, alors que les parents de mes amies leur achetaient et leur payaient tout : de nouveaux vêtements et accessoires, des séances photos, etc. À 14 ans, mes copines ont voulu devenir mannequins à New York et m’ont demandé d’aller les accompagner. Mais après le casting, elles sont toutes les deux sorties avec les larmes aux yeux. Et là, une femme — la propriétaire de l’agence — m’a remarquée. J’étais sans maquillage, dans de vieilles baskets et vêtue d’un sweat-shirt, mais à 14 ans, je mesurais déjà 1m70. Elle m’a pris la main et a dit : “Demande à ta mère de m’appeler !”, puis elle m’a donné sa carte de visite. Ce fut un tournant dans ma vie. Je me suis mise à participer à divers défilés de mode dans les magasins de luxe le samedi. Et lorsque ma photo est apparue en première page du Sunday Daily News, le garçon dont j’étais follement amoureuse depuis deux ans m’a enfin remarquée. En 16 ans de carrière, j’ai déménagé de chez ma mère et j’ai aidé ma petite sœur à organiser sa vie. © Cybela Wolff / Quora

  • Voici une histoire que m’a racontée un collègue. Il avait perdu son portefeuille dans lequel se trouvait son salaire, environ 1 200 euros. Il a refait tout son trajet jusqu’au travail, mais n’a malheureusement rien trouvé. Il s’est effondré sur un banc dans un état de choc — après tout, la somme d’argent était assez grosse — et soudain, un sans-abri s’est joint à lui et s’est mis à lui poser des questions sur ce qui s’était passé. Mon collègue lui a tout raconté, ce qui l’a un peu soulagé, puis il a proposé à son nouvel ami de lui acheter à manger. Le lendemain, lorsqu’il est arrivé au travail, il a failli fondre en larmes parce qu’il a vu sur les caméras de surveillance que ce sans-abri est arrivé durant son absence et a ramené ce portefeuille à notre bureau. Personne n’avait touché à l’argent. © dda7 / Pikabu

Et toi, as-tu déjà eu une chance hors du commun ? Quel est l’événement que tu considères comme étant le plus chanceux ? N’hésite pas à nous le raconter dans les commentaires !

Partager cet article