Sympa
Sympa

20+ Recettes qui ont tellement mal tourné que même les plus affamés n’ont pas voulu les essayer

Pour certaines personnes, la cuisine est comme un laboratoire de recherche : si l’on fait un mauvais mélange, le résultat sera désastreux. C’est un défi de réunir les bons ingrédients dans une préparation inédite qui soit aussi comestible que nourrissante. Au fil du temps, les erreurs disparaissent et le fait de cuisiner peut devenir un plaisir. Mais les désastres culinaires resteront à jamais dans les mémoires.

  • Ma belle-mère est du genre à mettre de la maïzena dans toutes les recettes. Un jour, elle a fait un pudding et a mis de la farine de maïs dedans. Quand c’était prêt, elle n’a pas pu le couper parce qu’elle avait ajouté trop de maïzena. Mon mari l’a jeté directement dans l’évier, dans les égouts. Eh bien, deux semaines plus tard, l’eau de l’évier ne descendait pas et nous sommes allés voir ce qui n’allait pas. Devine quoi ? Le pudding était si dur qu’il était toujours là, bouchant l’écoulement. © Mairi Stumpf / Facebook
  • Mes parents et moi avons été invités à manger de la feijoada, un repas brésilien à base de haricots. L’invitation était pour 19 heures. Quand nous sommes arrivés, l’hôtesse n’avait même pas mis les haricots à cuire. Lorsqu’elle est allée le faire, elle s’est aperçue qu’elle avait acheté des cacahuètes 😂. À ce moment-là, les invités étaient affamés, ils ont donc décidé de faire griller les cacahuètes au micro-ondes, mais elles ont pris feu. Pendant ce temps, le mari est allé au marché pour acheter des haricots. Il était presque minuit quand nous nous sommes finalement assis pour manger la feijoada, qui était trop salée qui plus est, car l’hôtesse ne savait pas qu’elle devait dessaler la viande. © Vitória Del Monego / Facebook
  • Quand j’étais petite, j’ai fait mon premier flan, qui a très mal tourné. Pour ne pas laisser de traces, parce que je ne voulais pas que mon père le sache, j’ai décidé de le jeter. J’ai versé le caramel dans l’évier et ouvert le robinet. Je pouvais entendre le “crac crac” du bonbon qui durcissait dans le tuyau. Résultat : j’ai dû appeler mon père, qui s’est mis très en colère. Le pire, c’est que lorsque j’ai voulu l’aider pour le détendre un peu, j’ai rapproché de lui la bassine que j’utilisais, et sans s’en rendre compte, il a marché dessus et toute la cuisine s’est remplie d’eau. © Isa Giolo / Facebook
  • Quand j’avais 14 ou 15 ans, je suis resté seul à la maison avec mon frère (il avait huit ou neuf ans). J’ai fait des macaronis au fromage, mais ça ne s’est pas bien passé. Pour que mon frère mange sans se plaindre, je lui ai dit que c’était une recette française appelée “macaroni le grudé”. Résultat : il a adoré et m’a demandé de lui faire des macaronis le grudé chaque fois que nous étions seuls à la maison. © Gabriela Belém / Facebook
  • Fraîchement mariés, mon mari avait décidé de manger des saucisses avec du pain, quand j’ai senti une odeur de brûlé. Au lieu d’une poêle antiadhésive, il avait choisi une poêle en acier inoxydable et y avait mis les saucisses sans matière grasse. Il m’a fallu trois jours pour tout nettoyer. © Lucivania Barbosa / Facebook
  • J’ai fait beaucoup de mauvaises recettes, mais je pense que l’une des pires était un gâteau au citron. La recette disait “jus de deux citrons” et j’ai fait le jus avec de l’eau et du sucre 😅. Bien sûr, le gâteau n’a jamais cuit. Cependant, je n’ai pas abandonné et j’ai appris. Aujourd’hui, j’adore faire ce dessert, mais cette fois-là, il m’a donné envie de pleurer ! © Karen Santaren / Facebook
  • Quand une de mes amies avait environ huit ans, sa mère lui a demandé de préparer des haricots pour le déjeuner. Elle a tout fait correctement, a lavé les haricots, les a mis dans suffisamment d’eau, mais lorsqu’elle les a cuits, elle a pensé qu’ils étaient encore sales, qu’elle ne les avait pas lavés correctement, parce que l’eau était devenue marron. Elle a donc sorti les haricots de la casserole et les a lavés jusqu’à ce que toute la “saleté” soit enlevée. © Moni Carmo / Facebook
  • Une fois, quand j’étais toute petite, je voulais faire un dessert, je ne me souviens pas exactement lequel. J’ai demandé à ma mère comment le faire et l’un des ingrédients était des biscuits salés. Je pensais innocemment que c’était des biscuits, de l’eau et du sel. J’ai fait une sorte de mélange liquide de chocolat, d’eau, de biscuits et de sel. © Cristina Martins / Facebook
  • Quand j’étais petite, vers 10 ans, ma cousine et moi voulions faire des meringues. Nous avons acheté les œufs et suivi la recette dans un livre de ma mère. On a mis 12 œufs, 1 kg de sucre et on a battu le tout. Ça s’est transformé en une énorme omelette sucrée. On l’a fait cuire et ça ne s’est jamais transformé en meringues (quelle idée). Bien sûr que ça n’allait jamais se transformer en meringue ! Nous avons sorti la préparation du four et avons été très déçues de ne pas avoir réussi la recette. © Paula Adriana Gagliardi / Facebook
  • Une fois, ma mère a fait un gâteau au tapioca et quand elle a sorti le beau gâteau du four, elle a vu le tapioca sur le dessus de l’évier. Elle avait oublié de l’ajouter et elle m’en a voulu, car je lui avais parlé et je l’avais déconcentrée. © Sandra Vitória / Facebook
  • Lorsque je suis allée rencontrer la famille de mon mari, ils ont organisé une promenade et le retour a été un peu long. Comme il était tard et que tout le monde était fatigué, j’ai décidé de faire des pâtes. Il y avait quelques épices dans la maison. J’ai décidé d’en mettre dans la sauce, mais j’ai pris le mauvais pot, qui contenait de la poudre de cannelle et était de la même couleur que l’autre. Je crois que je n’ai même pas senti la cannelle parce que j’étais trop fatiguée. Les enfants n’ont pas mangé les pâtes, les pauvres, ils ont préféré se coucher le ventre vide. Mon mari en a mangé et m’a dit après coup qu’il pensait que c’était une recette différente et élégante. J’ai essayé quelques cuillerées... C’était horrible ! © Moni Carmo / Facebook
  • Quand j’avais 12 ans, on m’a demandé de préparer le déjeuner pour mon père et mes frères, alors j’ai fait des empanadas. J’étais si nerveuse dans la cuisine que j’ai oublié d’enlever le plastique qui sépare la pâte. Je les ai fait frire comme ça et je n’ai rien révélé. Comme il ne s’était rien passé, quelques années plus tard, j’ai eu le courage de raconter ce que j’avais fait. © Janaína Scricco / Facebook
  • Un jour, j’ai décidé de faire un gâteau au café, mais je ne savais pas que le café soluble était utilisé pour les gâteaux au café. Alors je suis allée à la cuisine et j’ai moulu du café en grain, parce que je pensais que ce serait plus savoureux. J’ai mélangé tout ce dont j’avais besoin pour faire le gâteau, mais quand il a fallu ajouter le lait, je l’ai remplacé par le café et j’ai mis le gâteau au four. Le gâteau s’est levé et a dégagé un arôme incroyable. Je l’ai démoulé, jusque-là tout allait bien, jusqu’à ce que je veuille en couper une tranche. Le couteau ne voulait pas couper. Nous avons essayé de couper le gâteau avec un couteau et un marteau à viande, mais nous n’avons pas réussi 😂. Moi, de peur que ma grand-mère ne me gronde, j’ai jeté le gâteau dans la rue. Le chien s’est approché, l’a reniflé et s’est enfui 😂. Le gâteau était devenu trop dense. © Lorena Pizzotti / Facebook
  • Une fois, j’ai fait un gâteau au maïs et, honnêtement, je n’ai pas réalisé que j’avais laissé tomber des coquilles d’œuf à l’intérieur. Puis j’ai remarqué que le gâteau avait une apparence un peu différente, mais je pensais que c’était le maïs. Heureusement, le gâteau était bon, juste un peu croustillant. © Calina Ligia / Facebook
  • Une fois, quand j’étais enfant, j’ai essayé de faire du riz et des haricots mélangés à des œufs brouillés. J’ai donc mis le riz et les haricots dans une casserole et j’ai cassé quatre œufs au milieu. Le résultat était un bloc dur. Je ne savais pas que la bonne méthode était de brouiller les œufs d’abord, puis d’ajouter le riz et les haricots aux œufs. © Nilton Ribeiro / Facebook
  • Une fois, je suis allée chez mon amoureux et j’ai décidé de montrer mes talents culinaires. J’ai fait des pâtes, mais j’ai pris le sel pour du sucre sans m’en rendre compte. Il a tout mangé et a dit que c’était savoureux. Quelques jours plus tard, à mon retour, je voulais faire du café et j’ai demandé : “Où est le sucre ?”. Il a désigné le pot et c’est là que j’ai réalisé que c’était le même que celui que j’avais pris pour faire les pâtes. © Yonne Pereira / Facebook

Il y a vraiment des gens qui ne sont pas bons en cuisine, n’est-ce pas ? Et toi, as-tu déjà dû jeter une préparation ?

Photo de couverture Paula Momo Angeli / Facebook
Sympa/Gens/20+ Recettes qui ont tellement mal tourné que même les plus affamés n’ont pas voulu les essayer
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire