Sympa
Sympa

8 Astuces pour que les tout-petits aient plaisir à aller à l’école maternelle

La plupart des enfants sont confrontés au stress et à l’anxiété après la rentrée à la maternelle. Cela est surtout lié à un grand changement dans leur vie et au fait qu’ils doivent affronter un autre monde qu’ils ne connaissent pas encore. À la période de la rentrée, chaque parent doit être attentif et observer si son bambin présente des signes de stress afin de prendre les mesures adéquates.

Aujourd’hui, nous souhaitons apporter notre aide aux parents dont les enfants sont toujours confrontés à la phobie scolaire, même plusieurs semaines après la rentrée.

1. Demande-lui ce qui ne va pas


La première chose à faire est de parler à l’enfant. Écoute-le attentivement, avec patience et bienveillance. Le fait de savoir que tu es là pour l’écouter pourrait très bien l’aider à alléger sa peine.

  • Lui poser des questions ne consiste pas seulement à lui dire “qu’est-ce qui ne va pas à l’école ?”. Vas-y doucement, avec délicatesse, ce n’est pas un interrogatoire : “J’ai remarqué que tu es triste, tu peux tout me dire, tu sais !”, ou bien “Si quelque chose ne va pas, dis-le-moi et on trouvera une solution ensemble”.
  • En outre, le fait de lui parler de tes souvenirs d’enfance pourrait également le rassurer. Raconte-lui ta propre expérience lorsque tu allais à l’école
  • S’il a pu partager ses peines avec toi, n’oublie pas de le remercier : “J’apprécie vraiment que tu m’aies tout dit, ça prouve que tu me fais confiance”. Au contraire, s’il n’a pas pu exprimer ses émotions, fais-lui savoir que tu seras toujours disponible pour lui au moment où il sera prêt à en parler.

2. Apprends-lui la positive attitude

Tu peux lui expliquer les diverses choses amusantes qu’il peut faire à l’école comme apprendre à colorier, faire des jeux amusants ou se faire de nouveaux copains. Toutefois, tu dois faire la différence entre l’aider à avoir une bonne estime de lui et faire de lui un enfant qui se surestime. Fais-lui faire savoir que l’effort doit venir de lui. En toutes circonstances, essaie toujours de le rassurer : “Tu ne risques rien, je suis sûr que tu peux y arriver”.

3. Quelques minutes de ton temps peuvent suffire pour lui remonter le moral

Quel que soit l’âge de l’enfant, il aura toujours besoin de passer un peu de temps avec ses parents. Cela est réellement essentiel pour son développement et sa santé mentale. Certes, avec la routine du quotidien, tu n’as peut-être plus assez de temps pour jouer, mais sache que passer du temps avec ton bambin ne signifie pas toujours rester avec lui pendant des heures. Parfois, il ne suffit que de quelques minutes d’affection pour lui remonter le moral.

4. Trois astuces pour l’aider à s’endormir à l’heure

L’un des remèdes les plus efficaces contre le stress ? Un sommeil de bonne qualité. Selon les experts, les enfants de trois à cinq ans ont besoin de 11 à 13 heures de sommeil. Fais en sorte que son lit soit confortable et douillet et qu’une veilleuse avec une lumière douce soit placée dans sa chambre.

  • Pour l’aider à s’endormir à l’heure, bannis les écrans le soir avant qu’il aille au lit, car ces objets favorisent l’anxiété et risquent de perturber le sommeil.
  • Prépare-lui un bain relaxant à l’huile essentielle de camomille et de lavande avant d’aller au dodo.
  • Donne-lui une tisane de camomille, de tilleul ou de verveine. Les médecins recommandent d’ajouter un peu de jus de pomme, du jus d’orange fait maison ou du miel à la place du sucre.

5. Voici comment réduire le temps d’écran

Essaie de limiter au maximum le temps qu’il passe devant les écrans, car cela peut présenter un réel impact sur son cerveau. Le temps d’écran ne doit dépasser les deux heures par jour. À la place, propose-lui de t’aider dans la cuisine, de jouer à des jeux éducatifs ou de dessiner. Il trouvera également amusant d’apprendre des tâches ménagères simples comme ranger ses jouets ou plier ses vêtements.
Pour éviter les crises de colère, évite de dire “donne-moi le téléphone tout de suite et va jouer dans ta chambre”, il est plutôt judicieux de lui dire “le temps du téléphone est terminé pour aujourd’hui, maintenant, je te propose de m’aider à préparer le dîner”.

6. Choisi un rituel de séparation rien qu’à vous

Le moment le plus traumatisant pour l’enfant est certainement celui où sa mère ou son père l’amène à l’école, puis s’en va. Quoi qu’il en soit, tu dois lui faire savoir que tu reviendras le chercher. Les psychologues pour enfants conseillent cependant d’instaurer un rituel d’adieu bref, mais amusant, entre l’enfant et sa mère ou son père.
Parmi les exemples les plus simples et courants sont une poignée de main spéciale, un high five, un bisou sur le front ou un simple clin d’œil. Choisis-en un et fais-lui une promesse : “À chaque fois qu’on fera ce petit rituel, souviens-toi que maman revient dans quelques heures seulement !”

7. Apprends quelques postures de yoga simples à faire avec lui le soir

Le yoga a de nombreux bienfaits pour le corps et l’esprit. En général, la première séance de yoga parent-enfant peut ne durer qu’une dizaine de minutes, voire moins. Mais une fois que le bambin s’habitue, elle peut être allongée.
Parmi les postures les plus faciles, on retrouve la posture du ballon et celle du lièvre. Pour faire la posture du ballon, il faut bien respirer tout en maintenant la colonne vertébrale bien droite. L’estomac doit faire le mouvement d’un ballon qui se gonfle et se dégonfle.
Pour la posture du lièvre, il faut se mettre à genoux et s’asseoir sur ses talons. Ensuite, il suffit de lever les bras au-dessus de la tête en inspirant, puis se pencher en touchant le sol avec le front.

8. Chanter pour lui apprendre la joie de vivre

Il a été révélé que la musique fait également partie des remèdes contre le stress. Le soir après l’école, accorde-lui un peu de temps pour chanter et danser. Il n’est pas nécessaire que l’enfant prenne des cours de chant, il suffit de trouver le bon répertoire de chansons qui convient le plus à son âge.

Outre ces astuces, inscrire l’enfant à des activités extrascolaires peut également lui être d’une grande aide, car c’est un moyen pour lui d’agrandir son cercle d’amis et d’interagir avec d’autres personnes.

Comment ton petit bout a-t-il vécu sa première rentrée à la maternelle ?

Sympa/Psychologie/8 Astuces pour que les tout-petits aient plaisir à aller à l’école maternelle
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire