Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Une étude assure que les personnes optimistes dorment plus et mieux

3-15
153

Se réveiller bien reposé après une bonne nuit réparatrice est un plaisir recherché par tous, mais en réalité, peu de personnes arrivent à dormir un nombre suffisant d’heures pour se sentir bien. Le manque de sommeil est un problème qui préoccupe de plus en plus la communauté scientifique. Ainsi, les chercheurs ont décidé de réaliser une étude pour déterminer les causes de cela et ce qui a été découvert est surprenant : être optimiste ou pessimiste au moment de compter les moutons a une influence sur la qualité du sommeil !

Sympa souhaite que tu aies une vision positive de la vie et que tu dormes bien, et c’est pourquoi nous voulons partager avec toi l’information la plus importante de cette étude. De plus, tu découvriras à la fin de cet article un bonus avec quelques conseils pour trouver le sommeil plus facilement.

Dormir mieux, un problème qui empêche de bien se reposer

Selon les statistiques actuelles, aux États-Unis, 30% des personnes n’arrivent pas à dormir suffisamment pour rester saines. Plus de 70 millions d’adultes de ce pays souffrent d’un trouble du sommeil, et ces chiffres élevés ont fait réfléchir un groupe de scientifiques qui a souhaité découvrir quels sont les facteurs qui entrent en ligne de compte pour empêcher ces personnes de dormir.

En se basant sur une étude réalisée au préalable qui avait déterminé que les gens optimistes ont une meilleure santé cardiovasculaire, ces scientifiques ont mené une étude parallèle. Les résultats obtenus sont surprenants : les personnes optimistes ont aussi une meilleure qualité de sommeil par rapport au reste des personnes.

Découvrir les secrets d’un bon sommeil

La recherche qui a été publiée dans la revue Behavioral Medicine, a été réalisée à partir de l’étude de 3 500 participants américains âgés de 32 à 51 ans. L’optimisme de ces personnes a été mesuré à travers une enquête où on leur a demandé de qualifier sur une échelle de cinq points des affirmations négatives (comme “je ne m’attends pas à ce que les choses se passent comme je le souhaite”) et positives (comme “je suis toujours optimiste en ce qui concerne mon futur”).

Le comptage des points variait entre 6 points pour les affirmations des moins optimistes et 30 pour les plus optimistes. Les participants ont également signalé deux fois aux chercheurs (avec un intervalle de cinq ans) leur qualité de sommeil, leurs problèmes au moment de concilier le sommeil et leur quantité d’heures de sommeil par nuit.

Un groupe de ces participants a aussi porté un moniteur d’activité pendant trois jours, deux fois par an. L’objectif était d’obtenir de l’information sur la qualité du sommeil profond et de découvrir s’ils étaient anxieux ou non pendant la nuit.

Résultats qui “réveillent”

Les résultats ont montré que les personnes qui ont obtenu beaucoup de points au test de l’optimisme ont 78% plus de chances de dormir mieux et 74% moins de souffrir d’insomnie et de somnolence diurne. Ces personnes arrivent aussi à dormir entre 6 et 9 heures par nuit.

En conclusion, les chercheurs ont découvert qu’il existe une relation entre être optimiste et dormir mieux. “Les personnes positives confrontent les problèmes et le stress avec une vision optimiste, ce qui réduit significativement leurs inquiétudes”, affirme le docteur Hernández, chargé de mener à bien l’étude.

Bonus : 6 conseils pour trouver un sommeil réparateur

L’étude a aussi confirmé que le manque de sommeil peut provoquer une mauvaise santé en général, en plus d’augmenter le risque de souffrir d’obésité et d’hypertension. Pour dormir mieux, une attitude positive est indispensable et les conseils suivants pourront aussi t’aider :

  • Faire de l’exercice régulièrement entre 20 à 30 minutes par jour.
  • Changer ton matelas, en particulier si celui dont tu disposes a plus de 10 ans d’utilisation. Lorsque tu choisis un matelas, fais attention à ce qu’il soit confortable et qu’il soutienne ton dos.
  • Faire de la chambre un endroit agréable pour dormir.
  • Ne pas boire de l’alcool au moment de dormir : cela augmente le risque de souffrir d’apnée du sommeil.
  • Avoir une routine régulière de sommeil et de veille. Se lever et se coucher toujours à la même heure, les week-ends également.
  • Détendre son esprit avant de se coucher en lisant un livre, en méditant ou en écoutant de la musique douce par exemple.

Penses-tu être une personne optimiste ? Sens-tu que ton attitude t’aide à mieux trouver le sommeil ? Raconte-nous dans les commentaires et partage cet article s’il t’a semblé utile !

3-15
153