16 Histoires de parents qui ont été terrifiés par les récits de leurs enfants

Éducation
Il y a 2 ans

Les enfants sont connus pour leur sincérité. Parfois, ce qu’ils disent est tellement vrai que cela nous fait peur. Mais en dépit de leur candeur, ils racontent parfois des histoires qui nous laissent perplexes. Comment de si petits êtres peuvent-ils être si sûrs de choses qui ne se sont a priori pas produites ?

Chez Sympa, nous avons compilé quelques histoires de parents qui ont été terrifiés d’entendre ce que leurs enfants leur ont raconté.

  • Mon fils de cinq ans m’a dit qu’il allait épouser Juliana. Je ne connaissais personne de ce nom. J’ai cherché dans son école, dans le quartier, parmi les cousins, mais je n’ai trouvé personne répondant à ce prénom. Un jour, je lui ai demandé : “Fiston, où habite Juliana ?”, et il a répondu qu’elle n’était pas encore née. Lu Macedo / Facebook
  • Nous avons acheté un fauteuil pour la maison. Quand mon fils l’a vu, il a immédiatement décrété que c’était le sien, s’est assis et a dit : “Maman, tu peux m’apporter une tasse de thé ?”. J’ai répondu en riant : “Depuis quand aimes-tu le thé ?”. Il a répondu qu’il avait toujours aimé boire du thé assis dans ce fauteuil. Je lui ai demandé depuis combien de temps il avait pris cette habitude et, en riant, il a répondu : “Oh maman... Bien sûr, tu ne te souviens pas, cela fait plus de 100 ans”. N’ayant que trois ans, comment pouvait-il savoir ce que signifiait 100 ans ? Renata Arantes / Facebook
  • Mon fils de quatre ans raconte à qui veut l’entendre qu’il a vécu en France, alors que nous vivons au Brésil. Un jour, nous regardions la télévision, quand est apparue une image du Musée du Louvre, qu’il ne connaît même pas. Il s’est exclamé : “Regarde maman, c’est le Louvre, en France, j’y étais !”. Daniela Gimenez/Facebook
  • En plein été, j’étais dans la cuisine en train de préparer le petit déjeuner et mon fils de trois ans, Nohlan, qui était assis à la table, m’a demandé : “Maman, pourquoi il fait froid ?”. J’ai arrêté ce que je faisais et lui ai demandé de répéter ce qu’il avait dit, alors il a répété la même question et a frotté ses petits bras contre son corps, frissonnant de froid. Flabiele Rodeghiero / Facebook
  • Mes enfants n’ont jamais rencontré mon grand-père, mais ils disent toujours qu’il leur manque. Ce qui est encore plus impressionnant, c’est que la première fois qu’ils ont vu une photo de lui, ils l’ont immédiatement reconnu. Aline Lucas / Facebook
  • Un jour, le fils du voisin, qui avait environ cinq ans, est venu jouer chez moi. Il était assis sur le lit de ma chambre en regardant le plafond et il m’a dit : “Ta maison n’est pas jolie, mais je l’aime bien quand même parce que j’ai déjà vécu ici avant”. Maura Stella Albertin / Facebook
  • Un jour, nous avons vu une publicité pour une voiture. Ma petite fille jouait par terre, et j’étais allongée sur le canapé en train de penser : “Mon Dieu, comme j’aimerais avoir une voiture”. Puis, sortie de nulle part, ma fille s’est tournée vers moi et m’a dit : “Maman, il te faut un portefeuille rempli comme celui de mon papa pour conduire, et Dieu va te donner une belle voiture”. Marcele Siqueira / Facebook
  • Mon fils de quatre ans m’a dit un jour qu’à son époque, il n’y avait pas de cuisinière, que la cuisine se faisait au feu de bois. Natália Bueno Louzano/Facebook
  • Ma fille joue à cache-cache avec son grand-père. Normal, et je l’aide même à le chercher dans certains endroits. Mais le hic, c’est qu’elle n’a jamais connu ses grands-parents. Fran Soares / Facebook
  • Ma mère a demandé à mon frère de trois ans où il souhaitait organiser sa fête d’anniversaire. Il a répondu : “Nulle part, ma fête sera au paradis”. Ce fut le mois le plus éprouvant de la vie de ma mère. Dieu merci, il a aujourd’hui 22 ans. Qui sait d’où il a sorti ça. Leticia Imperador / Facebook
  • Un jour, j’ai montré des photos d’un parc naturel à mon fils, en lui disant que je voulais le voir. Il s’est tourné vers moi et a dit : “Maman... c’est magnifique là-bas, la rivière est très bleue et profonde. Il y a beaucoup de gros rochers comme dans le Grand Canyon, et puis tu vas adorer les fleurs colorées”. Dayane Reis / Facebook
  • Ma mère était enceinte, mais personne ne le savait, même pas elle. Alors je suis allée la voir et je lui ai dit : “Maman, c’est un garçon !”. Elle m’a demandé si j’étais folle, mais peu après, elle a découvert qu’elle était effectivement enceinte. Juliane Dal Col/Facebook
  • Ma fille de trois ans jouait comme s’il y avait quelqu’un, discutait, riait, jusqu’au jour où je lui ai demandé : “Ma fille, à qui parles-tu ?”. Elle a répondu : “À mon amie Bili”. Je lui ai demandé à quoi ressemblait cette amie et elle m’a répondu qu’elle ressemblait à un dragon. Tamires Camilo / Facebook
  • Que penser de mon fils de trois ans qui a dit à son pédiatre qu’il était aussi médecin, mais qu’il s’occupait des personnes âgées ? Il m’a même demandé de le confirmer, car selon lui, j’étais là, à côté de lui. Janete Prestes / Facebook
  • Nicolas, mon fils de cinq ans, a dit qu’avant d’être avec moi, il vivait dans une maison à l’intérieur de mon ventre, jouait beaucoup et s’allongeait dans un hamac. Joana Farias / Facebook
  • Mon fils avait environ quatre ans lorsque nous sommes allés rendre visite à sa grand-mère, qui vivait dans un autre État. Dès que nous sommes arrivés, je l’ai emmené faire une promenade dans le quartier et lui ai montré un ruisseau avec une petite cascade. En m’approchant, je lui ai raconté des histoires sur la façon dont mes amis et moi nous amusions ici quand nous étions adolescents. Soudain, il m’a interrompue et a dit : “Je connais cet endroit, je le connais ! J’étais aussi avec toi”. Ze Bambu/Facebook

Que penses-tu de ces histoires ? Un enfant t’a-t-il déjà raconté une histoire similaire qui t’a provoqué un frisson dans le dos ? N’hésite pas à la partager dans les commentaires !

Commentaires

Notifications

Mon arrière petit fils de 4 ans m'a demandé récemment "tu te rappelles quand on était ensemble dans l'espace ?"....

-
-
Répondre

Moi aussi, quand j'avais 3 ans, ma maman me lisait une histoire le soir, et je lui ai dit de faire attention, car elle allait écraser ma petite soeur. Sauf que je n'avais pas de soeur et que ma maman ne pensait pas avoir d'autres enfants. Pourtant, dans les semaines à venir, elle était bien enceinte, et c'était bien une petite fille :)

-
-
Répondre

Lectures connexes