Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

10 Positions de yoga qui t’aideront à gagner en souplesse et à améliorer ta posture

Avec le temps, le corps humain perd de sa souplesse, surtout lorsque l’on mène une vie sédentaire. Heureusement, un mode de vie plus actif et des exercices tels que le yoga peuvent nous aider à retrouver cette souplesse, à prévenir les blessures lors de la pratique d’un sport ou de mouvements inattendus, et même à améliorer notre posture.

Sympa a rassemblé pour toi les meilleures postures de yoga, connues sous le nom d’asanas, qui t’aideront à améliorer la souplesse de ton corps.

1. Ananda Balasana, ou posture du bébé heureux

Cette asana est excellente pour travailler l’ouverture des hanches. On dit que c’est une posture que nous maîtrisons depuis notre enfance, ce qui fait qu’elle est parfaite pour les débutants en yoga. Sa simplicité la rend idéale pour se détendre, se réchauffer ou même dormir.

Allonge-toi sur le dos et ramène tes genoux vers ta poitrine, en agrippant tes pieds par l’extérieur. Assure-toi que tes chevilles et tes genoux soient alignés à un angle de 90 degrés par rapport à ton buste, et maintiens la position pendant au moins 60 secondes.

2. Baddha Konasana, ou posture du papillon

Cette position permet de stimuler les organes internes de la région abdominale, la circulation dans la région pelvienne, l’ouverture des hanches et de la poitrine, ainsi que l’étirement des parties du corps qui restent généralement “fermées”, comme l’aine, les aducteurs et le bas-ventre.

Pour effectuer cette position, assieds-toi avec les jambes tendues et le dos droit. Ensuite, ramène tes pieds vers l’intérieur, en joignant tes plantes de pieds. Les genoux doivent être abaissés autant que possible. Essaie de ne pas te pencher en arrière et de garder la position pendant 7 à 10 respirations.

3. Bhujangasana, ou posture du cobra

Si tu as besoin de relâcher la tension, c’est la position qu’il te faut, car elle favorise l’ouverture de la poitrine et des épaules, zones où la tension a tendance à s’accumuler. Elle peut également t’aider à lutter contre les problèmes respiratoires et même soulager les symptômes de stress et d’anxiété.

La position commence par un allongement sur le ventre, le corps bien étiré. Les paumes des mains doivent être posées sur le sol et à la hauteur des épaules, puis les bras doivent être tendus et la poitrine soulevée, mais sans lever l’os pubien du sol, et en ramenant les épaules vers l’arrière.

4. Uttanasana, ou posture de la pince

Cette inclinaison profonde est excellente pour travailler la flexibilité de l’arrière du corps, du dos aux mollets. Il s’agit généralement d’un échauffement qui aide à traiter le stress et la dépression, et peut même soulager les coliques et les maux de tête.

Commence par écarter les jambes à l’aplomb de tes hanches, et écarte aussi tes orteils pour une meilleure prise au sol. Puis, en expirant, plie ton buste vers l’avant, et lorsque tu l’as suffisamment abaissé, place tes avant-bras derrière tes mollets. Si tu es débutant et que tu as du mal à garder tes jambes et ton dos droits, tu peux les plier un peu.

5. Adho Mukha Svanasana, ou posture du chien à l’envers

Cette position est généralement une posture de transition ou de repos, et permet de travailler la souplesse des ischio-jambiers, des mollets, des tendons d’Achille, des avant-bras et des épaules. Comme il s’agit d’une variante de la posture du chien, tu dois commencer par te placer sur quatre points d’appui (genoux et mains sur le tapis), en veillant à ce que tes genoux soient au même niveau que tes hanches.

Commence par inspirer en étirant tes jambes pour les soulever, et expire pour élever tes hanches aussi haut que possible. Tes jambes, ta colonne vertébrale et tes bras doivent être bien tendus. Maintiens la position pendant au moins 20 secondes et effectue plusieurs respirations profondes. Pour revenir à la position de départ, expire et ramène doucement tes genoux au sol.

6. Paschimottanasana, ou posture de la pince assise

La position de la pince assise est plus compliquée qu’il n’y paraît. Il faut même beaucoup de pratique et de patience pour l’exécuter correctement. Si au début tu ne parviens pas à descendre assez bas ou à atteindre tes pieds, n’essaie pas de forcer pour ne pas te blesser.

Assieds-toi par terre, le dos droit et les jambes en avant. Inspire et expire en te penchant vers l’avant, en prenant soin d’effectuer le mouvement à partir de la hanche et non de la taille. Si tu ne peux pas atteindre tes pieds avec tes mains, tu peux utiliser un élastique. Maintiens la position pendant une à trois minutes.

7. Trikonasana, ou posture du triangle étendu

C’est une variante de la posture en triangle, utilisée autant par les débutants que par les experts, et qui stimule l’ouverture des hanches et des organes abdominaux. Il est conseillé à ceux qui commencent à pratiquer le yoga de garder la tête dans une position neutre au cas où ils auraient des difficultés à la lever.

Commence par te tenir debout sur un tapis et fais un grand pas de côté avec la jambe droite. Les jambes doivent être séparées l’une de l’autre et bien tendues. Le pied droit doit pointer vers l’extérieur, et le pied gauche vers l’avant. Ensuite, forme une croix avec tes bras et descends ton buste en amenant ta main droite à ta jambe droite, tout en levant ton bras gauche, comme indiqué sur l’illustration.

8. Prasarita Padottanasana, ou posture du grand angle

Les extrémités inférieures et la colonne vertébrale bénéficient amplement de cette posture car elle renforce les pieds et les jambes en étirant les muscles et la colonne vertébrale, ce qui contribue aussi à soulager d’éventuelles douleurs dorsales.

Commence par te tenir debout avec le dos bien droit. Écarte les jambes et amène ton corps vers l’avant puis vers le bas, en gardant les mains sur les jambes. Maintiens la position pendant au moins 30 secondes, et jusqu’à 1 minute si tu en es capable.

9. Setu Bandha Sarvangasana, ou posture du pont

Cette asana permet un étirement complet de la colonne vertébrale et sert à compenser une mauvaise posture. Elle renforce l’ensemble de l’arrière du corps, en particulier les jambes, les fesses et les abdominaux profonds.

Commence par t’allonger sur le dos. Ensuite, plie les genoux et mets tes talons à la place de tes genoux. Tes hanches doivent être surélevées et ton dos doit rester droit. Forme une ligne allant des genoux aux épaules. Sous ce “pont”, entrelace tes doigts. Maintiens la position pendant au moins 15 secondes.

10. Ballasana, ou posture de l’enfant

Il s’agit d’une position classique, généralement utilisée au début d’une séance plus intense. Bien que simple, elle présente des avantages notables, tels que la récupération de la force entre les postures et l’amélioration de la souplesse du corps. Elle favorise également le sommeil.

Commence par te mettre à genoux avec le dos droit et les jambes serrées. Ensuite, baisse tes fesses sur tes talons. Tes cuisses doivent être en contact avec ta poitrine et ton front doit reposer sur le sol. Il existe deux variantes : une avec les bras tendus devant toi, et l’autre avec les bras vers l’arrière à côté de tes pieds. Les deux variantes permettent de se détendre et doivent être maintenues pendant environ une minute.

Le yoga est un excellent moyen de maintenir un corps souple et agile. Bien que certaines postures soient difficiles à exécuter, avec de la pratique et de la patience, tu obtiendras de bons résultats.

As-tu de l’expérience dans la pratique du yoga ? Par quelle position commencerais-tu ? Réponds-nous dans les commentaires !