Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

30 des Secrets les mieux gardés des employés des salles de sport

Comment fonctionne une salle de sport ? En quoi consiste le travail des coaches sportifs qui te font la promesse d’un corps de rêve en seulement un mois d’entraînement ? Pourquoi les résultats se font désirer alors que les séances individuelles coûtent extrêmement cher ? Quelles astuces pourraient t’être utiles si tu souhaites aller à la piscine ou t’inscrire dans une salle de sport ?

Sympa a échangé avec les entraîneurs de course à pied, les conseillers des salles de sport, les professeurs de body ballet et les instructeurs de yoga pour découvrir les secrets de leurs professions respectives, ceux qu’ils ne partagent jamais avec leurs clients.

Les abonnements annuels avec ou sans engagement

  • La salle est prête à rémunérer les personnes avec une jolie silhouette mais refuse souvent les réductions aux personnes qui ont de l’embonpoint. En effet, les clients sveltes et athlétiques vont motiver les autres à venir s’entraîner plus souvent. Alors que ceux en surpoids risquent de faire fuir la clientèle potentielle. Exception faite des célébrités et des personnes riches.
  • Parmi les habitués de la salle, on trouve toujours quelques personnes souriantes et aimables qui vont à la rencontre des nouveaux inscrits. Leur but est de proposer à ces derniers des produits énergétiques et de nutrition sportive qui permettent soi-disant d’atteindre plus rapidement les objectifs fixés. Bien sûr, la salle reçoit une commission lorsque ces ventes sont réalisées.
  • Généralement, les conseillers des salles de sport essaient de vendre un maximum d’abonnement sans se préoccuper de savoir si tous les membres pourront assister aux cours. Les salles réputées essaient de gérer leur flux de clients grâce aux emplois du temps et aux cours sur inscription : si tu t’inscris à une séance du matin, tu pourras obtenir une réduction supplémentaire.
    Qui plus est, la fréquentation des salles de sport varie en fonction du moment de l’année. On y trouve plus de monde après les fêtes de Noël et juste avant les congés estivaux.
  • Si tu préfères régler à la séance, sache que tu payeras 15 à 20 fois plus cher que si tu avais un abonnement. Mais malheureusement, aujourd’hui, il existe très peu de salles où tu peux prendre un abonnement mensuel ou un carnet de dix sessions seulement. La majorité des clubs proposent des inscriptions longue durée (6 à 12 mois) car la plupart des membres viennent les premières semaines puis laissent tomber. Au final, la salle est gagnante, elle ne devra pas rembourser les clients puisqu’ils ont décidé d’eux-mêmes d’arrêter leur entraînement et rien ne les empêche de revenir au club tant que leur abonnement est en cours.
  • Le prix des abonnements est toujours surgonflé. Ainsi, le conseiller pourra offrir une réduction “personnalisée” à chaque client. Attention, le prix final sera moins élevé si tu choisis de t’abonner en fin de mois ou, encore mieux, en fin d’année.

Comment avoir un corps de rêve ?

  • Le corps parfait est un mythe. À moins d’avoir gagné au loto génétique, il est impossible d’atteindre cet objectif. Pense aux corps des sportifs de haut niveau, ils n’ont rien à voir avec ceux des modèles qui posent en couverture des magazines de sport. Les bodybuilders et les fitgirls font souvent appel à la chirurgie esthétique mais aussi aux compléments alimentaires qui leur permettent d’éliminer les graisses et de prendre du muscle rapidement.
  • Tous les coachs connaissaient les effets nocifs de ces produits sur la santé mais continuent à les prendre pour se modeler des corps parfaits. En effet, lors du choix de leur prof, la plupart des personnes se concentrent avant tout sur son physique et non pas sur ses diplômes ou son expérience professionnelle. On pense souvent qu’on aura le même corps si on suit régulièrement ses entraînements.
  • On ne peut pas à la fois faire un régime et pratiquer du sport. Les repas doivent être équilibrés. Si tu consommes moins de glucides et de lipides, tu te sentiras fatigué car ton organisme sera affaibli. Et si tu consommes trop de protéines, tu risques de perturber le fonctionnement de ton appareil digestif et de tes reins.
  • Mais sans protéines, tu ne prendras jamais du muscle. Si ton alimentation ne comprend pas de viande, de lait ou d’œufs, tu n’auras jamais le fessier parfait, même si tu passes ta journée à faire des squats. Pour que les exercices soient efficaces, il faut consommer environ 120-150 grammes de protéines par jour (attention toutefois à ne pas dépasser cette dose).

  • Les coaches gagnent aussi leur vie grâce aux ventes de produits énergétiques et de nutrition sportive. Ils te suggéreront rarement de changer tes habitudes alimentaires. Ils te proposeront simplement de leur acheter des protéines en poudre et d’en faire des shakes protéinés. Ces protéines synthétiques, moins efficaces que les naturelles, peuvent parfois causer des problèmes intestinaux.
  • Ton poids restera stable si tu fais du sport et manges correctement 5 jours par semaine mais que tu fais des excès le weekend. Pour perdre du poids, tu devras alors recalculer la charge des séances en fonction du nombre moyen de calories consommé par jour en tenant compte de ton alimentation de toute la semaine (le week-end compris). Et si ton coach a malencontreusement "oublié" de te le dire, c’est tout simplement parce que ça ne l’arrange pas de te voir maigrir.

  • La buvette du club de sport vend rarement des produits utiles. Par exemple, les smoothies vitaminés et les jus de fruits frais peuvent irriter l’estomac s’ils sont bus à jeun, ce qui peut entraîner des troubles digestifs par la suite. Les jus de fruits classiques et les boissons énergétiques quant à eux contiennent autant de sucre que des sodas ordinaires. La solution la plus saine reste l’eau plate, encore et toujours.
  • Lorsque ton système digestif fonctionne correctement, les nutriments sont absorbés plus rapidement, les graisses sont brûlées et le corps réagit positivement à l’effort physique. L’efficacité de ton entraînement dépend à 80% de ton alimentation. Avant toute chose, il faut donc consulter un médecin pour comprendre et stimuler ton métabolisme. Il devra également s’assurer du bon fonctionnement de ton système endocrinien et de ton appareil digestif.

Ce que les coachs ne te disent pas pendant l’entraînement

  • Faire du sport tous les jours est dangereux pour la santé. Entre chaque entraînement, il faut prévoir un à trois jours de repos en fonction de l’activité physique. Ce temps de repos est bénéfique pour tes muscles, il permet également à ton corps de se reposer et de récupérer des efforts accomplis. Il est cependant possible de faire quelques étirements. Mais beaucoup de coachs gagnent leur vie grâce aux séances individuelles personnalisées, ils te proposeront donc de t’entraîner avec eux aussi souvent que possible.

  • Le cardio-training favorise la transpiration et fait travailler activement les reins. Tu vas transpirer, aller plus souvent aux toilettes et croire que tu maigris. Mais en réalité, tu ne perds que très peu de graisses, tu élimines seulement l’eau. Ce sont exactement ces 1 à 2 kilos que tu “perds” après les séances d’entraînement et qui reviennent au galop quelques jours plus tard.
  • Perdre du poids pendant les cours collectifs est extrêmement difficile. Durant ces classes, tu ne te dépenseras jamais au maximum, leur objectif est simplement de te maintenir en forme. De plus, les gens font généralement moins d’efforts lorsqu’ils s’entraînent en groupe.

  • De nombreux coachs assurent qu’il faut s’entraîner jusqu’à épuisement car il n’y a pas de résultats sans souffrance et sans transpiration. Mais l’impact sur les muscles sera identique si tu fais une série de 10 répétitions ou deux séries de 5 répétitions avec une pause entre les deux. Ce qui compte, c’est le nombre total d’exercices réalisés au cours d’une séance. Mais pour ne pas traumatiser ton corps, il est préférable de choisir la seconde option, celle avec les pauses.

  • Généralement, les gens se blessent car ils veulent frimer lors de leur séance à la salle et n’ont pas le look adapté. Alors voici la meilleure tenue pour faire du sport en toute sécurité : un legging gainant qui réduit la pression sur les veines, un tee-shirt léger et respirant qui absorbe et évacue rapidement la transpiration, des chaussures adaptées au sport pratiqué.

  • Si tu as les pieds plats, oublie les semelles spéciales et les baskets orthopédiques. Des séances de réflexologie plantaire et des exercices (du type, ramasser un crayon qui repose sur le sol avec tes orteils) seront beaucoup plus efficaces.

  • Le yoga n’est pas un sport. En pratiquant le yoga, tu ne pourras pas développer de beaux muscles saillants ou brûler rapidement les graisses. Ce n’est pas une activité physique intense qui fera travailler ton système cardio-respiratoire. Le yoga n’a rien à voir avec la musculation. En revanche, le yoga est une bonne discipline qui permet d’améliorer la flexibilité et la souplesse de ton corps grâce aux étirements.
  • Mais il existe également des contre-indications pour la pratique du yoga. En réalité, ce sont les sports aquatiques qui sont les plus efficaces. Ils font travailler tous les muscles du corps en douceur. Pour cette raison, ces activités peuvent être pratiquées à tout âge. La rééducation en piscine est fortement recommandée à titre post-traumatique.

  • Le body ballet ne te fera pas danser sur les pointes mais te permettra de renforcer tes articulations du bassin et raffermira tes muscles de l’abdomen, du bassin et des hanches. Ces cours sont recommandés pour les femmes qui prévoient d’avoir des enfants car ils pourront faciliter la mise au monde du bébé et accéléreront la récupération post-accouchement.
  • Enfin, les séances de 45 minutes maximum sont une invention des coachs. Ton corps peut supporter des entraînements bien plus longs. Le fait de limiter la durée de la séance individuelle permet à ton entraîneur sportif de travailler avec un plus grand nombre de personnes dans la journée. Il faut consacrer environ 20-30 minutes à l’échauffement, environ 1 heure à l’entraînement à proprement parler puis 10-15 minutes aux étirements. Si ton prof préfère la version rapide de 45 minutes, on te conseille de faire les échauffements et les étirements de ton côté pour profiter pleinement de ta séance.

Un petit mot sur les coachs sportifs

  • Les instructeurs de yoga et les professeurs de fitness sont recrutés sans vérification préalable de leurs compétences car il n’existe pas vraiment de parcours universitaires spécifiques pour ces disciplines. Et parfois, même dans les clubs de luxe, on rencontre des coachs jeunes et beaux qui se sont simplement fait une réputation sur Instagram. Les entraîneurs expérimentés, parmi lesquels on trouve souvent d’anciens médecins, des sportifs de haut niveau ou encore des professeurs d’éducation physique, travaillent souvent dans de petites salles sans renommée particilière et pratiquent des tarifs abordables.
  • La majorité des coachs ne savent pas utiliser correctement les appareils de musculation et ne respectent pas les consignes de sécurité lorsqu’ils font une séance avec leur client. Pour effectuer une séance efficace, pas besoin de machine de musculation ! Le poids de ton propre corps, quelques haltères et un ballon lesté suffiront amplement.
  • Seuls les arnaqueurs te promettront des résultats rapides en un temps-record. Il se peut que tes jambes se musclent rapidement alors que les muscles de tes bras auront besoin de deux fois plus de temps. Durant les 2-3 premiers mois, ton coach doit observer la façon dont ton corps réagit à l’entraînement. S’il ne t’interroge pas sur tes habitudes alimentaires et ne te demande pas de certificat médical, tu devrais songer à changer de prof.

Concernant les autres offres et services des salles de sport

  • Si tu n’es pas sûr à 100% de la provenance de l’eau de la fontaine à eau, pense à apporter ta propre gourde. Parfois, pour réduire les dépenses, les employés des salles de sport utilisent l’eau de robinet des toilettes les plus proches pour remplir la bombonne.
  • Les serviettes des salles de sport sont rarement impeccables, elles ne sont jamais désinfectées totalement car on les lave à basse température. Pense à apporter la tienne. Cette remarque concerne également les peignoirs et les chaussons qu’on met à ta disposition dans le club.

  • On trouve 362 fois plus de bactéries sur un appareil de musculation lambda que sur le siège des toilettes publiques. Plus de la moitié des machines sont contaminées par le rhinovirus. Aie toujours à disposition du gel hydroalcoolique pour nettoyer tes mains, n’hésite pas à l’utiliser avant et après ton entraînement. Si tu pratiques le yoga, apporte ton propre tapis de sol.
  • Peu de personnes prennent leur douche avant d’entrer dans la piscine. Alors si tu veux profiter d’une eau propre, viens nager tôt le matin. Il est vivement conseillé de porter des tongs lorsque tu te rends dans les douches pour éviter d’attraper des mycoses des ongles ou des pieds.

Et toi, quelles pratiques étranges as-tu constatées dans les salles de sport ?
Quels conseils surprenants ou farfelus as-tu déjà reçus de la part d’un coach sportif ?
N’hésite pas à nous donner ton avis et à nous faire part de ton expérience dans les commentaires !