Sympa
Sympa

Voici ce qui se produit dans ton corps lorsque tu restes assis 8 heures par jour

Les gens passent de plus en plus de temps assis. Après notre journée de travail au bureau, nous rentrons chez nous et nous nous asseyons de nouveau pour regarder des séries télévisées ou jouer à des jeux devant l'écran de notre ordinateur. Le problème est bien plus grave que nous osons nous l'avouer, et nous espérons que la lecture de cet article te donnera envie de te lever et d'adopter un style de vie plus actif et plus sain.

Chez Sympa, nous avons lu le livre "Lève toi ! Voilà pourquoi ta chaise te tue, et ce que tu peux faire pour y remédier" ("Get Up!: Why Your Chair is Killing You and What You Can Do About It") et nous souhaitons partager avec toi les résultats de nombreuses années d'enquête de son auteur, James Levin, qui compare le style de vie sédentaire avec l'alcoolisme, considérant que les deux phénomènes sont des addictions.

1. Le poids sur la colonne vertébrale

Selon les scientifiques, chaque britannique passe en moyenne 14 heures par jour assis, et il est peu probable que notre moyenne nationale soit loin de cette triste statistique.

Le professeur Galen Krantz, de l'Université de Californie à Berkeley, considère que la posture assise est une posture corporelle absolument pas naturelle, c'est à dire non prévue par la nature. En effet, ce n'est pas pour rien que notre colonne a une forme en S ; c'est ce qui permet de supporter de grandes charges. Cependant, en position assise, le S se transforme en C. L'homme se courbe, ses muscles abdominaux et latéraux s'affaiblissent et son corps n'est plus bien soutenu sans exercice physique.

Lorsque tu es assis, tout le poids du corps repose sur le pelvis et la colonne vertébrale, et la pression sur les disques vertébraux augmente. Avec cette pression constante, les vertèbres cervicales sont comprimées, ce qui provoque une diminution de l'intensité du flux sanguin dans le cerveau. Comme conséquence, tu peux développer des maux de tête et ta vue se détériore.

La colonne vertébrale est comme une espèce d’armature de tous les organes internes ; c'est pour cela qu'il est important qu'elle soit toujours droite et qu'elle ne souffre pas trop de charges.

2. Système cardiovasculaire

L'une des conséquences graves d'un style de vie sédentaire est le risque élevé de développer des maladies cardiovasculaires : maladie coronaire ou hypertension chronique. À cause d'un style de vie passif, les muscles s'affaiblissent, l'approvisionnement de sang dans le corps est moins efficace et les vaisseaux sanguins en pâtissent.

L'insuffisance d'activité physique est l'une des principales causes d'athérosclérose précoce (densification des vaisseaux sanguins à cause du dépôt de plaques de cholestérol). L'équilibre entre l'ingestion d'oxygène et sa consommation est altéré. Le coeur a besoin de plus d'oxygène qu'il n'en reçoit par le sang.

Une étude de grande échelle, qui a impliqué plus de 17.000 personnes et qui a duré plus de 13 ans a montré que les personnes qui mènent un style de vie sédentaire ont 54% plus de chance de mourir d'une attaque cardiaque que les autres.

3. Les veines variqueuses

Les personnes qui passent toute la journée assises souffrent de mauvaise circulation sanguine dans les extrémités inférieures, ce qui provoque des veines variqueuses, qui affectent principalement les femmes.

Une des raisons de ce phénomène, en plus de l'hérédité, est que les femmes s'assoient souvent en croisant les jambes. Les vaisseaux sanguins sont comprimés et le sang s'accumule dans certains endroits.

Les problèmes de circulation sanguine sont aussi dangereux car ils peuvent conduire à la formation de caillots sanguins, qui peuvent boucher facilement un vaisseau sanguin vital dans le coeur, les poumons et le cerveau.

4. L'obésité

Le surpoids est l'une des conséquences les plus communes d'un style de vie sédentaire. Le métabolisme du corps est ralenti et la quantité de calories qui sont brûlées se déposent dans le corps sous forme de graisses.

Quand une personne est assise, son corps diminue de 90% son action de consommation des graisses, les niveaux d'insuline diminuent et la pression artérielle, à contrario, augmente. Ces dernières années, comme la majorité des métiers sont devenus sédentaires, les personnes dépensent beaucoup moins de calories.

Quand on travaille debout en revanche, on dépense environ 35% de calories de plus que lorsqu'on travaille en position assise. Et selon la loi de l'équilibre énergétique, ceci est un facteur clé dans le phénomène de perte ou de gain de poids.

5. Les muscles et les os

À cause de notre tendance à nous vouter en position assise et à notre faible mobilité, les muscles s'affaiblissent et deviennent flasques. Ce processus affecte en premier les muscles abdominaux et les fessiers.

Une autre conséquence possible d'un style de vie sédentaire est l'ostéoporose. Il est certain qu'en position assise, les os n'expérimentent pas de difficultés pour soutenir le corps. Avec le temps, cela induit une perte de force, la structure du tissu osseux devient plus poreuse et les os plus fragiles.

6. Le système digestif

Le pancréas produit de l'insuline qui conduit le glucose dans les cellules pour leur fournir de l'énergie. Cependant, les cellules de nos muscles qui ne sont pas actifs consomment de l'insuline en quantité moindre, et le pancréas n'altère pas sa production pour autant.

Il a été démontré en 2011 qu'être assis de manière prolongée pendant seulement une journée conduit à une diminution du niveau de consommation d'insuline par les cellules. Comme résultat, nous avons une plus grande prédisposition au diabète et à d'autres maladies.

Le style de vie sédentaire peut par ailleurs provoquer des maladies désagréables comme une constipation chronique et des hémorroïdes.

7. Vieillissement

La revue The Lancet a publié un taux de mortalité alarmant lié à l'hypokinésie : il représente en effet 5.3 millions de personnes par an, alors que 5 millions de personnes meurent chaque année à cause du tabagisme.

Les télomères qui sont situés aux extrémités des chromosomes et qui les protègent des agressions, se raccourcissent au fur et à mesure que le corps vieillit. Il est démontré qu'avec un style de vie sédentaire, les télomères se raccourcissent plus rapidement que lorsque les corps sont actifs. Il en résulte une accélération notable du processus de vieillissement.

Ainsi, le prix de notre "confort" est trop élevé ; chaque heure que nous passons assis nous coûte deux heures de vie.

8. Troubles mentaux et anxiété

Le style de vie sédentaire affecte aussi négativement la santé mentale. Les personnes qui ne font aucun exercice physique sont plus sujettes à la dépression et à l'anxiété. Les chaises sur lesquelles nous nous asseyons deviennent nos sources d'aliénation et de solitude.

Les études ont démontré qu'une personne qui passe tout son temps assise ne génère pas assez d'endorphines, car celles-ci sont en effet libérées pendant les efforts physiques et les exploits sportifs. Celles-ci permettent d'améliorer notre état d'esprit, en nous donnant une sensation de félicité et de détente.

De plus, le sport a un impact sur la production de l'hormone sérotonine, dont la production déséquilibrée peut conduire à la dépression, affectant la mémoire et l'appétit. Du côté des avantages, travailler sur ton corps, te permet d'augmenter ton estime de toi et ta confiance en toi.

9. Insomnie

Un style de vie sédentaire peut causer des problèmes de sommeil. Être assis en permanence est perçu par notre corps comme... du repos, et cela même si ton cerveau fonctionne à plein régime.

Et si tu "t'es reposé" toute la journée, ton organisme décide que tu as déjà satisfait le besoin de détente et de repos, et que tu n'as donc plus besoin de dormir. L'exercice physique régulier, au contraire, permet d'éliminer les problèmes d'insomnie et améliore la qualité du sommeil.

10. Problèmes masculins

Chez les hommes, un style de vie sédentaire risque de provoquer un dysfonctionnement érectile, prostatique et un déséquilibre hormonal.

Quand les hommes passent de nombreuses heures assis dans la même position, la circulation du sang dans le pelvis est moins efficace, ce qui provoque le développement de processus inflammatoires qui peuvent créer des problèmes plus graves.

Avec un style de vie sédentaire, les dépôts de graisses s'accumulent dans le corps, ce qui induit une altération de l'équilibre hormonal. Des hormones féminines, appelées oestrogènes se forment dans le tissu adipeux, et elles causent la croissance de l'abdomen des hommes. Et une fois que le "ventre" s'est installé, il est difficile de s'en défaire.

Mais alors, que faire ?

Dans certaines entreprises, les employés sont poussés à marcher plus : les distributeurs d'eau et les poubelles sont placés loin des bureaux, on installe des espaces de jeux avec des baby-foots ou du tennis de table ; on organise des réunions et des ateliers où il faut se déplacer plus fréquemment.

Les scientifiques et les médecins recommandent les choses suivantes :

  • Marche plus souvent.
  • Ne sois pas impatient d'avoir une place assise dans les transports en commun.
  • Au bureau, déplace-toi pour voir tes collègues, au lieu de les appeler ou de leur écrire.
  • Tiens-toi debout lors des réunions de travail.
  • Sors marcher au moment du déjeuner, mange au centre ville ou loin du travail.
  • Utilise les escaliers au lieu de l'ascenseur ou des escaliers électriques.
  • Prends des pauses dans ta journée de travail et adopte une routine pour tes entraînements sportifs.

Alors, est-ce que notre article t'a donné envie de te lever de ta chaise ? Ou t'es-tu levé au milieu de la lecture ? Donne nous tes impressions dans les commentaires.

Photo de couverture depositphotos, depositphotos
Sympa/Conseils/Voici ce qui se produit dans ton corps lorsque tu restes assis 8 heures par jour
Partager cet article