Sympa
Sympa

À quoi ressemblent les discrets créateurs de ces 10 marques internationales ?

Certains patrons d’entreprises mondialement connues ne font pas les couvertures des magazines et pourtant, leurs noms n’arrêtent pas de figurer à la une des journaux. Cela peut se comprendre, ils préfèrent peut-être la tranquillité, loin de l’exposition médiatique. Et pourtant, nous sommes parvenus à obtenir plus d'informations à leur sujet.

Chez Sympa, nous te laissons découvrir quelles personnes se cachent derrière des choses que nous utilisons quotidiennement.

Nike - Phil Knight

Le jeune Phil Knight et son entraîneur Bill Bowerman se sont connus grâce à leur passion pour la course à pied. Mais dans les années 60, la qualité des chaussures vendues aux États-Unis ne les satisfaisaient pas. Pour pallier ce problème, ils ont pris l’initiative de créer l’entreprise Blue Ribbon Sports, pour vendre des chaussures japonaises dans le pays (maintenant, cette entreprise porte le nom de Asics).

Au fil du temps, travailler avec des fournisseurs s'avérait de plus en plus compliqué, c’est pour cette raison que les entrepreneurs ont décidé de créer leurs propres chaussures de sport. Elles ont été inventées par Bill Bowerman : avec le design de la semelle en forme de gaufre, pour améliorer l’adhérence. L’idée lui est venue en voyant le gaufrier de sa femme.

En 1978, l’entreprise a porté le nom de Nike et ensuite, le logo que tout le monde connaît. Phil Knight n’était pas fan du nom, il voulait l’appeler "La septième dimension" mais ces collègues l’ont convaincu d’abandonner cette idée. Il raconte toutes les anecdotes qui ont mené à la création de cet empire dans son livre intitulé Le vendeur de chaussures, que nous te conseillons de lire.

Starbucks - Howard Schultz

À l’origine, Starbucks a ouvert ses portes en 1971, à Seattle, comme boutique destinée à la vente de grains et d’équipements pour le café. Et c’est en 1987, quand l’entreprise a été achetée par Howard Schultz (le patron des cafés II Giornales), que l’établissement a commencé à se transformer en une véritable industrie de vente de cafés.

Howard s’est inspiré de l’atmosphère des bars à expresso italiens et il a popularisé les boissons à base de café aux États-Unis. Tout le monde connaît le développement de la marque : aujourd’hui, les franchises Starbucks se trouvent aux quatres coins du globe.

ZARA - Amancio Ortega

Amancio a débuté son entreprise dans les années 70 : avec son épouse Rosalia, ils cousaient des robes et des blouses dans leur salle à manger. Un jour, un client allemand a annulé une grosse commande et le couple a décidé de vendre les vêtements par leurs propres moyens. La première boutique a été ouverte en 1975, dans la ville de La Coruña, en Espagne.

Les choses sont allées progressivement : la marque a privilégié le concept de "mode instantanée", chaque deux semaines, de nouvelles tendances étaient disponibles en boutique. Avec le temps, l’entreprise a été renommée Inditex et a ouvert de nouvelles enseignes de prêt-à-porter : Massimo Dutti, Pull and Bear, Oysho, Zara Home, Uterqüe, Stradivarius, Lefties et Bershka.

En août 2017, d’après Forbes, Amancio Ortega, 82 ans, était considéré comme l’homme le plus riche du monde.

Pandora - Winnie et Per Enevoldsen

En 1982, le couple Enevoldsen a ouvert une petite bijouterie à Copenhague, où ils vendaient des articles venus de Thaïlande. En 1987, l’entreprise a évolué et Winnie et Per ont décidé de créer leurs propres bijoux.

Il a fallu plus de 10 ans pour que la bijouterie Pandora gagne en popularité. En 2000, ils ont inventé un bracelet avec des charms : les clients pouvaient créer les accessoires qu’ils souhaitaient, avec les boucles d’oreilles assorties. Depuis cette période, l’entreprise n’a pas cessé de se développer et le couple Enevoldsen fait partie des personnes les plus riches du Danemark.

Ferrero - Michele Ferrero

En 1957, Michel a hérité d'une entreprise familiale de production de pâte à tartiner aux noisettes. Le jeune a commencé à travailler rapidement, pour créer de nouveaux produits. Il a réfléchi à la représentation de la femme au foyer italienne, en se posant des questions simples : qu’achète-t-elle pour les enfants ? Qu’est-ce qu’elle aime ?

Il a eu l’idée de créer l’œuf en chocolat Kinder Surprise (les enfants adorent le chocolat et les parents font boire du lait, alors il a décidé de réunir ces deux produits). Il a également lancé sur le marché les Ferrero Rocher et les Raffaello. Par la suite, il a perfectionné la recette familiale de la pâte à tartiner, en lui donnant un nom aguicheur : Nutella.

Michele a remarqué que les Américaines se préoccupent de leur apparence, en essayant de donner bonne impression : pour elles, il a créé les bonbons à la menthe Tic Tac qui protègent l'haleine avec seulement 2 calories.

L’entrepreneur a vécu une longue vie et il est décédé à l’âge de 89 ans, en laissant à ses enfants une marque connue et appréciée dans le monde entier.

Hard Rock Cafe - Isaac Tigrett et Peter Morton

La chaîne de café mondialement connue a une histoire très particulière. En 1969, les musiciens du groupe The Doors ont enregistré un album intitulé « Morrison Hotel ». Plus ou moins à la même époque, ils sont tombés par hasard sur un café qui portait le nom de Hard Rock Café. Le disque qu'ils avaient à l'époque en préparation était de style hard rock. Ils ont fait quelques photos dans ce lieu et les ont intégrées sur la pochette de leur album.

Un an après, deux Anglais leur ont téléphoné, Isaac Tigrett et Peter Morton, pour leur demander s’ils pouvaient ouvrir à Londres, un café portant le même nom. Les musiciens étaient d’accord et la chaîne a commencé à conquérir le monde.

Lacoste - René Lacoste

Malgré qu’elle soit très populaire, la marque n’a pas été inventée par un couturier, mais par un tennisman français. Au siècle dernier, ce sport se pratiquait avec des t-shirts à manches longues. En 1926, René Lacoste a confectionné un polo dans un tissu au point fin, avec des manches courtes, pour l’un de ses tournois.

René était surnommé "crocodile" : il ne pardonnait pas les fautes de ses adversaires. C’est pour cette raison que sur les polos qu’il portait, cet animal était présent, mais ce n’est que plus tard qu’il est devenu le logo permanent de l’enseigne. En 1933, il a arrêté le sport et a fondé une entreprise pour produire des t-shirts de tennis, de golf et de voile.

Lego - Ole Kirk Christiansen

Au début des années 30, le danois Ole Kirk a ouvert une entreprise pour produire des planches à repasser et des escaliers, mais peu de temps après, il s’est spécialisé dans les jouets en bois. Le nom de l’entreprise Lego se compose de deux mots danois : leg (jouer) et godt (bien).

Depuis 1947, les jouets sont réalisés en plastique et plus tard encore sont apparus les célèbres blocs qui peuvent s’assembler entre eux. Une information intéressante : les pièces sont compatibles dans toutes les variables possibles et inimaginables. Leur forme et leur design ont changé, mais pas leur façon de s’emboîter. Les blocs modernes peuvent facilement être utilisés avec les premiers qui ont été mis sur le marché voilà des décennies.

L’homme est décédé à l’âge de 66 ans et il a légué son entreprise à ses 4 enfants.

Google - Larry Page et Sergey Brin

Google a été créé par deux étudiants de l’Université de Stanford : Larry Page et Sergey Brin. Au départ, ils ont réalisé un travail sur le système de recherche sur Internet et ensuite, en 1998, en se basant sur leurs recherches, ils ont fondé une entreprise et ont enregistré le nom de domaine Google. Son nom provient du mot anglais "googol", qui signifie le chiffre 1 suivit de 100 zéros. La suite, tout le monde la connaît.

Instagram - Kevin Systrom

Ce réseau social a été inventé par un autre étudiant de Stanford : Kevin Systrom. Le jeune homme était fan de photographie et il a même voyagé jusqu’à Florence pour connaître cet art de plus près. Son professeur lui a montré un appareil photo Holga, qui prenait des photos carrées avec des distorsions de style rétro.

Après un certain temps, Kevin est parvenu à intéresser les investisseurs et avec un autre étudiant, Mike Kriefer, ils ont commencé à développer leur propre dispositif de photographie. Les concurrents étaient stupéfaits, car il fallait trouver quelque chose d’unique et de facile à utiliser. Kevin s’est souvenu de l’appareil photo peu cher de Florence et s’est inspiré de lui. C’est de cette façon qu’est né le filtre "X-Pro II".

Deux ans après son lancement, l’application a été rachetée par Facebook pour 1 milliard de dollars. Instagram est devenu bien plus qu’un simple réseau social. Que tu aimes ou que tu détestes cette application, tu ne peux pas passer à côté.

Connaissais-tu certains de ces chefs d'entreprise ? Lesquels ?

Sympa/Histoires/À quoi ressemblent les discrets créateurs de ces 10 marques internationales ?
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire